25édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion : Le ministre Hamadou Konaté veut donner un cachet particulier à l’événement avec un programme alléchant :

Le thème de cette année : Contribuer à la sécurité nationale est une responsabilité citoyenne et un devoir de solidarité”.

Tout est fin prêt pour lancer officiellement les activités de la 25ème édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion prévue du 14 octobre au 14 novembre prochains, avec comme marraine, le Général à la retraite Kani Diabaté. Le ton sera donc donné ce lundi par la visite du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, à la personne la plus âgée du district de Bamako. Pendant un mois, plusieurs activités seront menées à travers les quatre semaines thématiques.  En tout cas, le mot d’ordre pour le ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Hamadou Konaté est la réussite totale du mois pour le plus grand bonheur des couches défavorisées.

La 25ème édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion se tiendra cette année du 14 octobre jusqu’au 14 novembre prochain, avec comme thème principal : “Contribuer à la sécurité nationale est une responsabilité citoyenne et un devoir de solidarité”.

La particularité de cette présente édition est que c’est une femme brave qui est la marraine. Il s’agit du Général à la retraite, Mme Coulibaly Kani Diabaté, Médecin militaire et ancienne présidente de la Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères. Et chaque semaine thématique est aussi parrainée par une personnalité qui s’est vraiment illustrée dans le domaine de la solidarité. Ainsi, les quatre parrains ont pour noms : Cyril Achcar (directeur général du Groupe Achcar et président de l’Opi) Youssouf Sangaré (ancien secrétaire général du ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille et ancien directeur national du développement social) Habib Sissoko (président du Comité national olympique et sportif du Mali) et Ibrahima Diawara (Pdg du Groupe Ibi et président du Mouvement Malien Tout Court).

C’est en principe ce lundi 14 octobre que le coup d’envoi officiel sera donné par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, par la visite de la personne la plus âgée du district de Bamako. Au même moment, le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, et certains membres du gouvernement, rendront également visite aux personnes les plus âgées au niveau des six Communes du district de Bamako. Tout comme les Gouverneurs des régions.

Auparavant, le ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Hamadou Konaté, adressera, ce dimanche 13 octobre, un discours à la Nation au Journal Télévisé de l’Ortm. Ce qui sera un avant-goût à l’événement puisque le ministre Konaté veut vraiment donner un  cachet particulier à cette présente édition. Son souci premier, c’est la réussite totale de ce mois qui se tient cette année dans des conditions très difficiles, avec de nombreux déplacés. Voilà pourquoi, au niveau du département, tous les cadres sont en mouvement afin de donner le meilleur d’eux-mêmes.

Comme lors des précédentes éditions, une conférence de presse est prévue ce lundi à la Maison des Aînés et elle sera animée par les membres de la Commission et la Marraine, Mme Coulibaly Kani Diabaté. Pour la semaine dédiée aux personnes âgées, le Parrain, Cyril Achcar, aura un agenda très chargé à cause du nombre d’activités. Il s’agit du lancement de la Caravane ophtalmologique avec consultations et chirurgies gratuites de la cataracte au niveau de certaines localités dont Bandiara, Kadiola, Niono et Yanfolila. Il est également prévu des consultations médicales gratuites pour les personnes âgées dans les domaines de la médecine générale, l’ophtalmologie, l’urologie, la cardiologie, le diabète, la prostate, la maladie de Parkinson…

Sans oublier la remise de kits scolaires aux enfants déplacés, la journée de réflexion sur la crise malienne : contribution des personnes âgées au dialogue politique inclusif, la journée mondiale de la polyarthrite et la remise de médicaments et financement d’AGR au profit des malades.

Au cours de cette semaine, des forages seront inaugurés à Bamako, Gao, Tombouctou, Goundam et le lancement officiel du Registre social unifié… Et la Journée de solidarité du Fonds de solidarité nationale (Fsn) est l’une des activités phares de cette semaine dédiée aux personnes âgées. Cela à travers des dons aux couches défavorisées.

La semaine consacrée à la femme et à l’enfant dont le parrain est Youssouf Sangaré sera aussi très riche en activités. Il s’agit d’abord de la solidarité avec les enfants du Centre d’accueil et de placement familial “Pouponnière”, l’appui en vivres et non vivres aux femmes et aux enfants infectés ou affectées par le Vih-Sida. Cette semaine sera mise à profit pour la remise de 40 bourses de formation en coupe et couture aux femmes et 80 machines. Sans oublier l’inauguration des maisons digitales, la visite de soutien aux femmes porteuses de fistule du Point-G et l’appui à la Journée mondiale de la santé mentale.

La Journée de solidarité de la Fondation Orange-Mali sera aussi marquée par la remise d’un important don aux couches défavorisées. Une autre journée sera consacrée aux femmes et aux enfants déplacés du Centre du Mali. Pour boucler la boucle de cette semaine aux femmes et aux enfants, il est prévu un don de sang et la remise de médicaments aux forces armées et de sécurité.

Le Parrain de la semaine dédiée aux personnes handicapées est le président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) Habib Sissoko, non moins président de l’Union africaine de judo (Uaj). Cette semaine démarrera le lundi 28 octobre par la remise officielle de la canne blanche au président du Haut conseil islamique du Mali, Chérif Ousmane Madani Haïdara, et la remise de papier braille à l’Umav.

Une exposition vente des tableaux peints par les personnes handicapées et autres artistes se tiendra au Palais de la Culture.

Deux conférences-débats sont prévues, notamment sur l’accès des personnes de petite taille aux édifices publics suivies de l’organisation d’un match de football entre les personnes de petite taille et les handicapés moteurs.

La semaine sera marquée aussi par la Nuit de la Philanthropie dans un hôtel de la place, le 31 octobre prochain et la Nuit culturelle des personnes handicapées, le 1er novembre, au Carrefour des Jeunes.

Une course de tricycles et une journée de consultation et prise en charge orthophonique en faveur des enfants qui bégaient en Commune III boucleront cette semaine.

La semaine de la jeunesse, de l’emploi et de l’entreprenariat parrainée par Ibrahim Diawara se déroulera du 4 au 13 novembre à travers une série d’activités. Elle débutera par la remise de kits d’insertion à 120 jeunes orphelins de militaires et l’organisation d’un Salon de l’Economie sociale et solidaire.

Un atelier sur le processus du dialogue national pour la définition d’un socle de protection sociale au Mali se tiendra le 5 novembre dans un hôtel de la place. Et des dons de kits mobilités-emplois pour venir en aide aux femmes veuves et handicapées et une journée de donation à la Direction nationale du développement social seront les temps forts de la dernière semaine du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion.

Notons que le budget de cette 25ème édition du mois de la solidarité est estimé à plus de 120 millions de Fcfa. Sans compter les différentes contributions des partenaires.

                                                                                 

 El Hadj A.B. HAÏDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *