20e mois de la solidarité : Les activités officiellement lancées

Le ministère de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord a officiellement lancé les activités du Mois de la solidarité et de la lutte cintre exclusion.  C’était hier à l’Institut d’études et de recherche en géronto-gériatrie (Maison des aînées) sous la présidence du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Ousmane Koné, représentant son collègue de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Réconstruction du nord empêché.

 

Le mois d’octobre est dédié à la solidarité et à la lutte contre exclusion depuis 20 ans au Mali. Pour le célébrer, le ministère de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord a procédé hier de la 20e édition.

La cérémonie a regroupé en plus du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le parrain du mois, Moussa Balla Coulibaly, les membres du cabinet du département de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, le directeur général de l’Institut, Sanidié Alkaïdi Touré, et le président du Conseil national des personnes âgées.

Placé sous le thème « la solidarité pour la résilience de toutes les couches vulnérables du pays », cette 20e édition sera consacrée, par le département de la Solidarité, à des actions humanitaires sur toute l’étendue du territoire national.

Pour mieux coordonner les activités, le département a reparti le Mois de solidarité en 4 semaines. La 1re semaine est dédiée aux personnes âgées. La deuxième sera consacrée à la femme et à l’enfant. La 3e sera celle des personnes handicapées et la 4e mettre la jeunesse à l’honneur.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique dira que le thème de cette 20e édition du Mois de la solidarité traduit l’engagement du gouvernement à venir en aide aux couches vulnérables du pays. C’est à ce titre que la première activité du Mois de la solidarité a concerné les personnes âgées.

Il a assuré les personnes âgées que toute une semaine, elles bénéficieront, à l’Institut d’études et de recherche en géronto-gériatrie ou Maison des aînées du dépistage et de la prise en charge médicale des affections les plus courantes chez elles, comme l’hypertension artérielle, le diabète, les affections de la prostate et de l’œil.

Il a rappelé que le Mois de la solidarité est juste un rappel, mais que la solidarité est un acte de tous les jours. Il a invité les uns et les autres à multiplier les gestes de solidarité en faveur des couches vulnérables.

Le parrain de la 20e édition, Moussa Balla Coulibaly, s’est réjoui du choix porté sur lui. Il a salué l’engagement des décideurs à soutenir les personnes âgées et les a invités à multiplier les initiatives dans ce sens.

Le président du Conseil national des personnes âgées a salué ce geste du gouvernement à l’endroit du 3e âge. A l’en croire, cette cérémonie est très significative et démontre la considération et l’engagement des plus hautes autorités pour les personnes du 3e âge.

Youssouf Coulibaly

SOURCE: L’Indicateur du Renouveau
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.