13eme session ordinaire du Conseil d’Administration de l’ODHD/LCP : Le budget 2019 arrêté à 735. 887.588 FCFA

e vendredi 15 mars 2019, le président du Conseil d’Administration (CA) de l’Observatoire du Développement Humain Durable et de la Lutte Contre la Pauvreté (ODHD/LCP), Hamadou Konaté non moins Ministre de la solidarité et de l’Action humanitaire, dans la salle de conférence Zoumana Bassirou Fofana de l’ODHD/LCP, a présidé les travaux de la 13ème session ordinaire du CA de l’ODHD/LCP. Le conseil avait à son ordre du jour : l’approbation du procès verbal de la 12ème session du Ca ; suivi de la mise en œuvre des recommandations de la 12ème session ordinaire du CA ; présentation du rapport d’activités et du rapport financier 2018 ; débats : approbation du rapport d’activités et rapport financier 2018 ; présentation du programme de travail et du projet de budget 2019 ; débats/approbation du programme de travail et du projet de budget 2019 ; présentation et adoption des recommandations.

En 2018, il est ressorti que les activités de l’ODHD ont porté notamment sur : les travaux d’élaboration du document   de stratégie du cadre stratégique   pour la relance économique et le développement durable (Credd2019-2023) et des objectifs   de développement ; la réalisation   d’une étude sur la situation de référence   des ODD au Mali ; la participation   à la présentation du rapport national volontaire   du Mali sur la mise   en œuvre   des ODD au forum politique   de haut niveau   sur le développement durable du conseil économique et social des nations Unies ; la finalisation   et   la diffusion du RNDH, édition 2018 ; les travaux d’élaboration du RNDH 2019 ; la finalisation   et l’impression de l’étude sur le profil de pauvreté   des 703 communes du Mali ; le renforcement des capacités du personnel et   les activités de communication. Le budget prévisionnel au tire de 2018, poursuit le rapport, estimé à 976.861.850 Fcfa, devrait être mobilisés à travers quatre sources de financement : le budget d’Etat (673.367.700) Fcfa ; les fonds PNUD (200000000) Fcfa ; les fonds UNICEF (100000000) Fcfa ; les ressources propres (3.494.850) Fcfa. Sur ce budget, indique le rapport, un montant de 672.013.032 Fcfa a été notifié.

Les coûts des afférents à la mise en œuvre du PTA 2019, dit le programme, s’élève 735.887.588 Fcfa. Ce montant, dit-il, est reparti entre le budget d’Etat pour 482.296.738 Fcfa, soit 65,5% ; les fonds PNUD pour 200.000.000 Fcfa, soit 27,2% ; les fonds UNICEF pour 50.000.000 Fcfa, soit 6,8 et les ressources propres pour 3.590.850 Fcfa, soit 0,5%.

Selon Hamadou Konaté, au regard de l’état du développement humain durable et de la lutte contre la pauvreté, du contexte politique, socioéconomique de notre pays, il se dégage un certain nombre dé défis parmi lesquels ont cite : la problématique de l pauvreté au niveau des communes ; le suivi régulier des indicateurs retenus lors de l’élaboration de la situation de référence des objectifs de développement durable ; l’amélioration de l’accessibilité des populations aux services sociaux de base et la lutte contre la pauvreté ; la nécessité de renforcer la communication   par la diffusion   des résultats des études et recherches à travers   les canaux appropriés. « Ces différents constats et défis interpellent les structures du système statistique nationale, les universitaires, les organisations de la société civile et l’ensemble des partenaires techniques et financiers. Il reviendra à l’ODHD de trouver des solutions efficaces à travers des analyses approfondies des différentes   thématiques afin de promouvoir   un développement humain durable pour toutes les couches de la population malienne », a déclare le ministre Hamadou Konaté.

Hadama B. Fofana

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *