Souffrant d’une maladie à la gorge : L’état de santé de Seydou Traoré dit “Bamanan Seydou” de la Radio Djékafo nécessite une évacuation sanitaire

Cela fait plusieurs mois que Bamanan Seydou n’anime plus à la Radio Djékafo surtout l’émission phare de la revue de la presse en langue nationale bamanakan avec Daba Tounkara. Cela parce qu’il est malade. Il souffre d’une maladie à la gorge, qui nécessite aujourd’hui une évacuation soit en Tunisie ou au Maroc, avant qu’il ne soit trop tard.

Seydou Traoré plus connu sous le nom de “Bamanan Seydou” est malade, même très malade. Celui qui faisait chaque jour la Revue de la presse en langue nationale bamanakan avec Daba Tounkara sur la Radio Djékafo souffre d’une maladie à la gorge. Voilà pourquoi, il est très difficile pour lui de parler à la radio. Ce qui a nécessité un congé forcé depuis bientôt 4 mois.

C’est à travers des examens approfondis au niveau de l’Hôpital du Mali que l’équipe médicale chinoise a pu détecter cette maladie. Malheureusement, le seul médecin chinois qui pouvait faire une intervention chirurgicale est rentré en Chine. C’est pourquoi, l’état de santé de Bamanan Seydou nécessite aujourd’hui une évacuation soit en Tunisie ou au Maroc où le plateau technique est plus performant.

Nous avons rendu une visite surprise, mardi dernier, chez Bamanan Seydou chez lui à Doumanzana, aux environs de 10 h 30. Malgré son état de santé, il était très heureux de nous recevoir. A vue d’œil, on a l’impression qu’il n’a rien. Mais il a de la difficulté à parler. “Vraiment Badra, je suis très content de votre visite. Vous savez, je suis malade, il y a très longtemps. C’est pourquoi, les auditeurs ne m’entendent plus à la radio parce que j’ai des difficultés à parler. Dieu merci, aujourd’hui, ça commence à aller. J’ai fait beaucoup d’analyse par-ci, par-là. Finalement, j’ai décidé de coupler avec les médicaments traditionnels. Pour cela, j’ai fait plusieurs localités notamment au Mandé. Jusqu’à présent, je continue ce traitement” nous a confié Bamanan Seydou.

Le hic est que depuis sa maladie, il a bénéficié seulement d’un appui du directeur national des Routes, Mamadou Naman Kéïta, qui lui a envoyé une enveloppe. Sinon rien. “Je profite de l’occasion pour adresser mes sincères remerciements à Mamadou Naman Kéïta pour ce geste qui me touche énormément surtout en cette période. Je remercie aussi la Direction de la radio Djékafo, qui continue à verser mon salaire et mes primes de responsabilités” a-t-il précisé. Il n’a pas oublié aussi Seydou Moussa Traoré, chef du Service social de l’Hôpital du Mali pour son soutien et son assistance depuis qu’il est tombé malade.

Aujourd’hui, il lance un appel pressant aux hautes autorités de lui venir en aide : “Je profite de cette occasion pour dire au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et au Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, au ministre de la Communication et de l’Economie Numérique, Arouna Modibo Touré que ça ne va pas. Je souffre énormément aujourd’hui”.

Notons que Banaman Seydou travaille depuis plusieurs années à la Radio Djékafo où il a animé plusieurs émissions comme “Kotèkolo” chaque dimanche à partir de 18 h et une émission consacrée uniquement aux chasseurs.

En plus d’être co-animateur de la Revue de la presse avec Daba Tounkara, Bamanan Seydou est aussi responsable des programmes.

El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *