Harcèlement: Qu’en est-il des hommes harcelés ?

De nos jours, tous les moyens sont bons pour les filles qui cherchent à se marier coûte que coûte. On a tendance à entendre que certains patrons harcèlent leurs employées, ou bien que certains hommes aiment harceler les femmes qu’elles soient célibataires ou mariées. Même si cela parait surprenant, il y a de ces hommes qui sont harcelés par des filles qu’ils n’aiment pas.

Pour trouver l’homme qui est prêt à s’engager dans un mariage, c’est devenu un parcours de combattant. La stratégie que certaines filles ont trouvé, c’est d’harceler les hommes.

L’harcèlement est perçu par certaines filles comme une preuve de puissance féminine, une façon de draguer. Atouma nous explique sa façon de voir les choses. ” Quand je veux un homme, qu’il soit marié ou pas, je fonce. Je cherche son numéro, et je commence par lui envoyer des SMS. S’il ne réagit pas, je me présente à son boulot pour faire semblant de chercher du job. Dès-que je suis seule avec lui, je me présente, et je l’avoue mes sentiments, ensuite, je lui propose un rendez-vous. Cela n’a rien à voir avec l’harcèlement. Quand on veut quelque chose, il faut mettre les moyens pour l’avoir.”

Entre drague et harcèlement, la différence est minime. Des filles plaquées par leurs mecs, tentent la carte de l’harcèlement sous couvert d’une tentative de séduction, de drague ou de reconquête. ” Mon ex m’a laissé pour une autre fille et dès que j’ai appris la nouvelle, j’ai décidé de reconquérir mon mec. Grâce à l’aide d’un membre de leur famille, j’arrive à le localiser et je profite pour me faire belle afin de le rejoindre. Même si l’autre fille est présente, je m’en fous. Ce qui est important pour moi, c’est qu’il me remarque à chaque fois, et je suis sûre qu’il va céder. Je lui envoie des SMS, des photos et des vidéos de moi. Pour moi ce que je fais, c’est de me battre pour l’homme que j’aime. C’est tout.” Nous confie Jeanne T.

Si pour ces filles ce n’est pas de l’harcèlement, les victimes disent le contraire. Souleymane YATTARA, a vécu un cauchemar le jour de son mariage. Pour l’occasion, il a décidé de nous faire partager sa mésaventure. ” J’avais une petite amie avec qui j’ai vécu 8 ans. Cependant, elle avait des défauts que je n’arrivais pas à supporter tels que le mensonge, flirter avec d’autres hommes et j’en passe. Puisque je l’aimais, j’ai décidé de la changer en une bonne femme, mais peine perdu. C’est ainsi que mes parents m’ont proposé une autre fille pour que je me marie. J’ai accepté la proposition, je lui ai dit que c’était fini entre elle et moi. Mais depuis ce jour, elle a fait de ma vie un enfer. Un jour, elle et ses amies se sont permises de frapper ma nouvelle femme. Je lui ai demandé d’arrêter sinon je risquerais de porter plainte. Le jour du mariage, elle est venue à la mairie dans laquelle je devais me marier, vêtue d’une robe de mariée. Il y a eu de la bagarre entre elle et les membres de ma famille. Tout compte fait, je me suis marié et j’ai quitté mon quartier pour la stabilité de mon foyer. J’ai changé mon numéro pour ne plus être harcelé.”

Tout comme YATTARA, Malick lui aussi fut harcelé, mais cette fois-ci par la meilleure amie de sa copine. “Ma copine avait une meilleure amie qui s’appelait FIFI, et elle était fan de moi. A chaque fois FIFI prenait le téléphone de ma copine pour me donner rendez-vous dans des coins isolés. Naïf que j’étais, j’y allais pensant que c’était ma copine. A chaque fois, c’est FIFI que je retrouvais vêtue indécemment. Elle me disait qu’elle veut sortir avec moi, et que ma copine ne devait pas être au courant. Finalement elle m’envoyait des photos d’elle tous les jours. J’ai convoqué une rencontre à trois afin d’avouer toute la vérité à ma copine. FIFI a tout nié, mais grâce aux photos, j’ai pu le prouver. Depuis ce jour, elle m’a laissé tranquille.” Dixit Malick.

Que ça soit, l’ex petite amie ou fiancée, une inconnue, une employée de bureau, la patronne, des hommes vivent le calvaire entre les mains de ces femmes.

 

AFANOU KADIA DOUMBIA Stagiaire

Malijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *