Ségou : UN PROGRAMME AMBITIEUX POUR LA SANTE DE LA REPRODUCTION

L’Agence de gestion du Programme d’actions concertées pour l’amélioration de la santé de la reproduction et la promotion des droits des femmes et des filles (AGP-PACASRPDFF-ASDAP) a signé le 21 mars, un contrat avec  8 ONG nationales intervenant  dans la Région de Ségou. La cérémonie de signature était présidée  le conseiller aux affaires administratives et juridiques du gouverneur de Ségou, Abdoulaye Abocar Touré.

region ville segou balanzans aw bismillah

Etaient présents le secrétaire exécutif de l’ASDAP, Dr Ousmane Kassa Traoré, la chargée des programmes de santé à l’ambassade du Royaume des Pays-Bas, Mme Ini Huijt, des cadres et responsables politiques et administratifs.

Ce programme d’une durée de  5 ans s’inscrit dans les orientations stratégiques 2014-2018 de la coopération néerlandaise au Mali avec priorité à la  santé et  aux droits reproductifs et sexuels, toutes choses qui participent à l’amélioration de la santé reproductive avec une autonomie de décision accrue des groupes les plus vulnérables notamment les femmes et les enfants.

Un des principes du programme est de soutenir les initiatives des acteurs locaux sur les domaines couvertes notamment les initiatives des petites organisations, associations et regroupements émergents susceptibles de contribuer à atteindre les résultats escomptés.

Ainsi, 65 associations ont été sélectionnées pour accompagner le programme tout en répondant à l’approche « faire-faire » du PACASRPDFF-ASDAP. Cependant, il convenait de mettre en place un encadrement technique pour plus d’efficacité dans le suivi-évaluation des activités de ces associations.

Huit ONG ont été recrutées pour satisfaire à cette mission avec comme mandats la planification des actions des associations en cohérence avec la méthodologie et les objectifs d’intervention du programme, la mise en œuvre des instruments d’une gestion transparente des ressources financières allouées y compris celles des associations. Le budget mobilisé à cet effet s’élève à 360 millions Fcfa.

En vue de la réussite du programme, ASDAP a amélioré les conditions de travail et renforcé les capacités des acteurs en leur dotant de motos, d’ordinateurs, d’imprimantes, de kits vidéo, de groupes électrogènes entre autres équipements.

Lors la signature des  8 contrats, le secrétaire exécutif de l’ONG-ASDAP, Dr. Ousmane Kassa Traoré a rappelé la procédure de sélection des 8 ONG d’encadrement intervenant dans les districts sanitaires de la Région de Ségou.  Au départ, elles étaient une cinquantaine d’ONG à postuler.

Au nom de l’ambassade des Pays-Bas, Mme Ini Huijt, a pris la parole pour d’abord dresser un tableau de  des  interventions du royaume au Mali dans le domaine de la santé. Elle a ensuite souhaité que l’on puisse assez rapidement présenter des résultats aux autorités  maliennes et aux partenaires techniques et financiers.

Au nom du collège des responsables des ONG bénéficiaires, Agali dit Ali Wélé de l’AMPPF a  évoqué l’état de la santé de la reproduction dans la Région avant l’arrivée de ce programme.

Après  avoir salué la qualité de  la coopération néerlandaise, le conseiller du gouverneur de  Ségou a précisé que les autorités régionales attachent du prix à la réussite du programme et qu’elles invitent chaque acteur à un esprit d’initiative et de collaboration pour maximiser les chances d’atteindre les objectifs.

A. O. D

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *