Ségou: Excision et mariage forcé : des villages de Ségou disent avoir abandonné ces pratiques

Plus de 15 villages dans les communes rurales de Pélégana et de Dougouwolo, cercle de Ségou disent avoir abandonné l’excision et le mariage précoce des jeunes filles.

 

Cette information a été donnée hier (10/0/2021) à Ségou, lors de la célébration de la journée internationale de lutte contre la pratique de l’excision. Organisée par la direction régionale de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille en collaboration avec l’ONG ASDAP, la rencontre a enregistré la présence des autorités locales et plusieurs autres personnalités.

Source : STUDIO TAMANI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.