Santé de la mère et de l’enfant : Les pays Bas font un don de 335 millions Fcfa

Les locaux du Ministère de la Santé et de l’hygiène Publique et des affaires sociales ont servi de cadre ce vendredi 12 Juillet 2019 pour la tenue d’une cérémonie de remise des clés de trois camoins et de médicaments au département de la santé.
C’était en présence des responsables de la Santé avec à leur tête le Ministre, Michel Sidibe, de l’Ambassade des Pays Bas, et du UNFPA.


D’une valeur de 335 millions de Franc Cfa ce geste combien important est l’oeuvre de l’Ambassade des Pays Bas en partenariat avec la direction régionale de l’Afrique de l’Ouest du UNFPA. Objectif, accroître le planning familiale d’une part et d’autre part améliorer la Santé de la Mère et de l’Enfants.
Trois interventions de taille ont marquées cette cérémonie de remise de clés.
Le district Sanitaire de Bamako de Ségou et de Mopti ont bénéficié de ce don.
Pour le ministre de la santé, la question relative à la Santé n’a pas de prix surtout celle qui concerne la Mère et les enfants.
Le rapport 2018 du Vérificateur Général en dit long sur la situation. 90% des décès survenus au CHU de l’hopital Gabriel Touré sont malheureusement des femmes et enfants.
« Ce tableau sombre ne nous honore pas il faut changer », a-t-il insisté.
Le ministre Michel Sidibé n’a pas aussi manqué de saluer l’exemplarité de la cooperation entre le Mali et le Pays Bas.
En prenant la parole, l’Ambassadeur du Pays Bas au Mali s’est réjouit de ce geste combien important de son pays pour le Mali. « Ce don va aider le Mali à accroître l’accès à la planification familiale »,
Pour Joelle Oppiwale, ce geste va améliorer le quotidien des femmes et enfants des trois districts sanitaires de Bamako ,Ségou et Mopti.
Au nom de l’UNFPA, le directeur régional Afrique de l’Ouest, Mabigue N’gom, a aussi salué l’exemplarité de la coopération entre le Mali et l’UNFPA surtout en ce qui concerne l’amélioration des conditions de vie de la population.
Mohamed Kanoute

Mali24

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *