REMAO 2017 : le Mali accueilli les étudiants en médecine de la sous-région

Le dimanche 8 octobre 2017, s’est tenu le lancement de la 15ème   édition des journées scientifiques culturelles et sportives du Réseau des Etudiants en Médecine de l’Afrique de l’Ouest (REMAO). C’était dans l’amphithéâtre de la faculté de Médecine et d’Odontostomatologie (FMOS). L’évènement était placé sous le haut patronage de Monsieur le premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga, qui n’a malheureusement pas pu faire le déplacement.  M. le ministre de la santé, Pr. Samba Sow et madame le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Assetou Founè Migan ont été désignés pour coparrainés la rencontre de portée historique. Le thème retenu pour la circonstance est : « place de l’étudiant en science de la santé dans l’atteinte des objectifs de développement durable, horizon 2030 »

microscope laboratoire chimiste biologiste ecole sante etudiant medecine

 L’hymne national du Mali a donné le ton de cérémonie. Juste après, celui du Réseau des Etudiants en Médecine d’Afrique de l’Ouest (REMAO) a été exécuté.

Fort de cette ferveur, le Président national de la commission d’organisation monsieur Sanachi Traoré, s’est dit particulièrement heureux et fier de la tenue de ces assisses combien importantes ici au Mali et cela, malgré toute les difficultés rencontrées. ‘’Je voudrais ici, remercier tous nos amis d’ici ou d’ailleurs venus pour la circonstance, rendre belle et riche ces journées scientifiques, culturelles et sportives, malgré tout ce qui se dit sur notre pays. De par ces actes vous avez montré que le REMAO est plus que jamais engagé pour l’intégration africaine’’, a-t-il dit. Et d’inviter les uns et les autres à s’investir pour l’atteinte des objectifs fixés par le réseau. Il s’agit notamment de : « place de l’étudiant en science de la santé dans l’atteinte des objectifs de développement durable, horizon 2030 ». Il a très chaleureusement salué les membres de la commission d’organisation qui à l’en croire, n’ont ménagés aucun effort pour la réussite de cette rencontre historique. Pour finir, il a remercié l’ensemble des partenaires qui les ont soutenus.

Abdoulaye Fanta Danssoko, N°1 du comité AEEMa,près avoir souhaité la bienvenue aux invités, s’est réjoui d’avoir vu  autant d’étudiants en médecines réunis pour échanger des expériences.  ‘’C’est avec un sentiment de joie et de fierté que je prends la parole devant un public si charmant. La raison qui nous unis cet après midi est salutaire. Car, il sera question de donner et de recevoir’’, a-t-il laissé entendre. Et de féliciter la commission d’organisation avec une mention assez spéciale pour Sanachi Traoré, pour la réussite de l’évènement.

Dans une ambiance chaleureuse, le président de la cellule REMAO/Mali, Monsieur Kassoum N’diaye et Monsieur Souleymane M’bodji président du bureau exécutif, ont abondé dans le même sens. Tous les deux ont dévoilé la joie immense et incommensurable qui les anime par rapport à la tenue des assises du REMAO au Mali. Ils ont également tenue à saluer leurs confrères venus des confins de l’Afrique de l’Ouest pour enrichir de leur savoir-faire .Pour ce qui le concerne, le président du Bureau Exécutif ,il dira que le programme du développement durable, horizon 2030 pris sous l’égide des Nations Unies est une réelle réponse collective, contre la pauvreté et pour le bien -être de tous . Selon lui, ce programme qui permettra sans nul doute aux uns et aux autres de vivre en bonne santé, mérite l’accompagnement de tous les dirigeants de tous les pays Africains.

Dans son discours d’ouverture solennelle de la 15eme éditions des assises du REMAO, Le Pr. Fatoumata Dicko, représentante de madame le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique s’est exprimée en ces termes « au nom de madame le ministre, je voudrais exprimer ma joie de présider à  l’ouverture de la cérémonie de la 15ème éditions des journées scientifiques, culturelles et sportives du Réseau des Etudiants en Médecine d’Afrique de l’ouest (REMAO). Vous comprenez que, ce passage est vraiment sincère, je représente madame le ministre, mais je viens beaucoup plus à mon nom propre, pour vous apporter mon soutien de vivre ce souvenir agréable’’, a-t-elle dit. Et de mentionner que madame le ministre est de cœur avec eux tout au long de ses assises. Selon Pr. Dicko, son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA à travers différents programmes sociaux-sanitaires a toujours prône et insisté sur l’excellence dans la formation, et que c’est dans ce cadre-là que son ministère est engagé. Elle a ensuite rassuré que l’accompagnement du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ne fera pas défaut en ce qui concerne l’excellence et la compétitivité. En conclusion, Pr. Dicko dira que la présence de tous ces Etudiants venu des pays voisins pour la circonstance témoigne leur solidarité à l’endroit du peuple malien, au moment où notre pays traverse une période difficile.

C’est sur ces quelques mots que la représentante du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique va déclarer ouverte, la 15ème édition des assises du REMAO.

A noter que le réseau est constitué d’étudiants Guinéen, Béninois, Sénégalais, Burkinabé, du Niger, de la cote d’Ivoire. Tout au long de ces journées qui prendront fin le 19 octobre prochain, les étudiants en médecines auront droit aux jeux de génie médical, des séances de lectures et de poésies des jeux des chiffres et des lettres, des prestations d’artistes…

 

Diallo Hamady

Le Confident

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *