Réhabilitation du CHU Gabriel Toure: Quand des promesses deviennent des leurres aux yeux des malades ?

Face à la pagaille orchestrée dans la réhabilitation du Centre Hospitalier Universitaire Gabriel Touré par l’entreprise ivoirienne SNEDAI, Le ministre de la santé et des affaires sociales, Michel Hamala Sidibé a convoqué le PDG, Adama Bictogo président dudit groupe pour constater de visu le retard.

Les travaux de réhabilitation piétinent et les malades subissent les conséquences de ces farces orchestrées par l’entreprise ivoirienne SNEDAI. « Je vous invite dans les prochains mois à venir constater l’engagement pris devant le peuple malien », a déclaré Adama Bictogo, PDG de SNEDAI à la suite de l’invitation du ministre de la santé et des affaires sociales.

En effet, le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé a invité le patron de SINEDAI à venir s’enquérir des problèmes de fonctionnement de l’Hôpital Gabriel Touré dont les travaux de réhabilitation sont à la charge de son entreprise. A sa sortie, le patron du Groupe SNEDAI, Adama Bictogo, a rassuré le peuple malien avec une promesse de livrer dans les prochains mois un hôpital répondant aux standards internationaux digne d’une structure hospitalière de 3ème référence.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *