Réforme du système de santé : L’APPUI PRÉCIEUX D’UNE ÉQUIPE D’EXPERTS AMÉRICAINS

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr Samba Ousmane Sow, accompagné du secrétaire général de son département, Mama Coumaré et d’autres proches collaborateurs, a rencontré, mardi dernier au Centre national d’appui à la lutte contre la maladie (CNAM), une équipe d’appui américaine dans le cadre de la mise en place de l’Institut de santé. La cérémonie a enregistré la présence du président de l’IANPHI, sigle anglais de l’Association des instituts internationaux de santé publique à Atlanta, Dr Jeff Koplam.

La réunion s’est attachée à développer un plan sur trois ans avec un programme de financement sur un an pour aider le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique à augmenter les capacités d’utilisation des données. Elle visait aussi à identifier les synergies potentielles avec le ministère en charge de la Santé et évaluer les besoins en santé publique.
Pr Samba Ousmane Sow a expliqué le contexte de la réunion. «Il y a quelques mois, j’ai connu le Pr Jeff Koplam, ancien directeur de la santé publique à Atlanta (Etats Unis) et président de l’Association des instituts internationaux de santé publique à Atlanta. Je lui ai exprimé le besoin de reforme de notre système de santé et de l’accompagnement qu’on pourrait attendre pour atteindre la couverture sanitaire universelle très rapidement et corriger certaines faiblesses », a souligné le ministre. Par ailleurs, il a rappelé que la santé maternelle et infantile, la santé de la reproduction, la surveillance épidémiologique des maladies à potentiel épidémique pour rapidement organiser la riposte au besoin, intègrent les priorités.
Pr Jeff Koplam qui a promis d’accompagner les efforts de notre pays dans ce sens avec son expertise, avérée dans le domaine de santé publique, et bien d’autres opportunités, a tenu promesse. Il est venu avec une importante équipe pour accompagner notre pays dans sa politique de réforme du système de santé. Pour sa part, le président de l’Association des instituts internationaux de santé publique à Atlanta a indiqué les raisons de sa visite. «Je suis là pour travailler avec le gouvernement à mettre en place un institut national de santé publique», a-t-il dit. Il a aussi rappelé la nécessité d’avoir un leadership et une bonne coordination pour la mise en place de l’institut en question.
Le Mali fait partie des sept sites dans le monde où est faite une étude dans le cadre du programme CHAMPS (un programme de lutte contre la mortalité maternelle et infantile), a expliqué Pr Jeff Koplam.
Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique et ses collaborateurs ont eu des échanges intéressants avec l’équipe américaine conduite par le Pr Jeff Koplam sur des préoccupations réelles liées à la réforme du système de santé et les opportunités d’amélioration des résultats.

Fatoumata T.
DIAWARA

 

Source: Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *