Prévention du Coronavirus : Il ne suffit pas de prendre de mesures, il faut les appliquer !

Les mesures prises par le Conseil supérieur de la défense nationale dans le cadre de la prévention contre le Coronavirus ont été beaucoup appréciées par pas mal de citoyens maliens. Mais le respect de ces mesures inquiétait plus d’un, car l’incivisme est un des maux dont le Mali est victime. On pensait que les autorités allaient tout faire pour qu’aucun citoyen, quel que soit son rang social, ne puisse violer ces mesures.

L’application de ces décisions du Conseil supérieur de la défense nationale devait commencer le jeudi dernier à partir de minuit. Mais la déception des Maliens fut grande, le vendredi, quand l’État lui-même a violé ses propres mesures en faisant atterrir des avions venant des pays déjà atteints par le Coronavirus. Non, la négligence était de trop et rien ne pouvait justifier cette décision du gouvernement malien. Comme pour expliquer cette violation de ses propres mesures, le gouvernement du Mali s’est enfoncé avec des arguments farfelus. Il affirme vouloir protéger des Maliens qui étaient restés en France. Quelle incohérence ! Il faut le dire : personne n’est contre l’entrée de ces Maliens dans leur pays, mais il fallait des mesures drastiques  afin qu’ils ne constituent pas un danger pour des millions de Maliens. Du moment où l’État, lui-même, a violé ses mesures de prévention contre le coronavirus en acceptant l’atterrissage du vol 541 d’Air France, tout ce qui lui était demandé, c’était de mettre tous les passagers en quarantaine. C’était tout ce qu’il fallait pour ne pas créer la psychose partout à travers le pays.

En plus de cela, si les mesures étaient réellement violées pour arranger des Maliens de France, pourquoi le Gouvernement n’a pas donc rapatrié les Maliens qui étaient en Chine depuis le début de la pandémie ? Ceux-ci, pourtant, voulaient être rapatriés. Y a-t-il une différence entre les Maliens installés en Chine et ceux de la France ? Non ! Aucun prétexte ne pouvait expliquer cette violation des mesures du Conseil supérieur de la défense nationale. Pour la prévention de cette grave maladie, il ne suffit pas seulement de prendre des mesures, il faut surtout les appliquer. Aucune négligence ne doit être tolérée.

Le Gouvernement du Mali, en acceptant de faire atterrir le vol d’Air France en violation des mesures annoncées par le Conseil supérieur de la défense nationale, a exposé tout le peuple malien au coronavirus. Il sera pris pour responsable, on ne le souhaite pas, si un cas se confirmait positif au Mali.

Quant au peuple malien, il doit se mettre en tête que la prévention contre le coronavirus passe par le respect des mesures prises par les autorités. Il faut les respecter et dénoncer les imprudents qui les violeront.

OumouCisse

Source: Le Triomphe

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *