Pharmacie populaire du Mali (PPM) : le budget de 2017 s’élève à 11 milliards 953 millions de francs CFA

La Pharmacie populaire du Mali (Ppm) a tenu, le mardi 14 février 2017, la 83ème session ordinaire de son Conseil d’administration. C’était dans la salle de conférence de la structure, sous la présidence de son Président directeur général, Dr. Moussa Sanogo et l’ensemble des administrateurs. Cette session a été consacrée à l’examen et l’adoption du projet de budget 2017. Elle intervient également à un moment où l’entreprise poursuit la mise en œuvre de son Plan stratégique 2015-2019.

PHARMACie maison medicaments produits assurance amo canam

Le Président directeur général de la Pharmacie populaire du Mali (Ppm), Dr. Moussa Sanogo a rappelé que l’année 2016, au plan des activités opérationnelles a été marquée par une maitrise des besoins du secteur public en médicaments essentiels bien que des efforts supplémentaires doivent être consentis, avec un taux de disponibilité des médicaments du panier de l’ordre de 96,58% sur toute la pyramide sanitaire. Il a ainsi précisé que la Ppm a procédé l’année écoulée à la distribution effective de 26 253 kits de césarienne pour un coût total de 1 153 504 100 francs CFA dans l’ensemble des structures sanitaires publiques habilitées ; la livraison aux hôpitaux et aux centres de santé de référence des intrants de lutte contre le paludisme conformément au plan de répartition du programme national de lutte contre le paludisme; les 85 sites de prise en charge des personnes vivant avec le VIH (PV-VIH) ont été régulièrement approvisionnées en ARV et produits connexes conformément à l’accord PPM/PNUD. Il n’a pas oublié d’ajouter que les actions qui inscrivent dans le compte du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique.

Parlant du projet de budget 2017, le PDG Dr. Moussa Sanogo dira qu’il s’élève à 11 milliards 953 millions de nos francs. Toutes choses, qui à l’en croire, confirment l’augmentation des chiffres d’affaires avec une moyenne de 10 milliards 267 millions francs CFA sur les trois derniers exercices. «Le résultat net à réaliser en 2017 est de l’ordre de 411 millions de francs CFA contre 406 millions francs CFA en 2016 soit une hausse de 1,24%», a-t-il souligné. S’agissant des investissements programmés, le PDG Dr. Sanogo a dit qu’ils sont de 4 milliards 630 millions de francs CFA, un niveau selon lui jamais atteint auparavant. Il a mentionné que les investissements de cette année, porteront sur la construction des entrepôts modernes à Bamako, Koulikoro, Kayes et Mopti; l’aménagement des magasins du district de Bamako et des régions, l’achat de véhicules et surtout la rénovation du département galénique etc.

«Ces efforts traduit notre volonté à inscrire résolument la Ppm dans une dynamique de modernisation de ses méthodes et outils de gestion pour un meilleur accomplissement de sa mission de service public», a-t-il dit.

En outre, la croissance attendue au niveau des ventes et des achats respectivement 8,54% et 9,29% par rapport à 2016, traduit un regain d’activités qui se caractérise par une amélioration du niveau des services rendus par la Ppm. Selon le PDG Sanogo, il s’agit entre autres, de l’approvisionnement des hôpitaux et des centres d’hémodialyse en intrants de dialyse, l’approvisionnement du pays en médicaments dans le cadre du projet MTN de la Banque mondiale, le développement des activités dans le cadre du projet SWEDD Banque mondiale, le marketing social des produits de santé avec l’Université John Hopkins et Usaid etc.

Seydou Karamoko KONE

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *