Pédiatrie du CHU Gabriel Touré: la BICIM équipe la néonatologie

La Banque internationale pour le commerce et l’industrie au Mali (BICIM SA), a remis, hier mercredi, des équipements médicaux d’une valeur de 8 millions de FCFA au service de pédiatrie néonatologie du Centre hospitalier universitaire Gabriel Touré de Bamako. Cette donation comprend 2 moniteurs permettant le suivi des paramètres vitaux du patient; 5 pousse-seringues servant à régulariser le débit d’une perfusion/ sérum par intervalles et un appareil de photothérapie en tunnel utilisé afin de soigner les cas d’ictère communément appelé jaunisse chez les prématurés et les nouveau-nés.

Marc TEMPELS directeur général BICIM Kassoum SANOGO directeur général CHU Gabriel TOURE docteur hopital

La cérémonie de remise, qui avait pour cadre le hall de l’unité de néonatologie, s’est déroulée en présence du directeur général de la BICIM, Marc TEMPELS ; du directeur général du CHU Gabriel TOURE, le Dr Kassoum SANOGO ; ainsi que les responsables du service de pédiatrie néonatologie.
Selon le directeur général du CHU Gabriel TOURE, les appareils reçus, dont la valeur s’élève à 8 millions FCFA, sont utilisés pour les cas graves de la réanimation des nouveau-nés et la gestion des urgences.
Aussi, a-t-il précisé, la pédiatrie est l’unité la plus sensible, car les enfants arrivent le plus souvent en état de coma.
Par ailleurs, a indiqué le Dr SANOGO, après avoir évalué les besoins, la BICIM a décidé de renforcer les capacités de l’unité de pédiatrie en équipements nécessaires.
«Le département de pédiatrie est l’un des services les plus sensibles de l’hôpital si bien qu’il gère l’être humain au début de sa vie et souvent dans des situations extrêmement difficiles. Cette cérémonie de donation est certes symbolique, mais elle représente pour l’hôpital un grand geste, vu la qualité des équipements», a affirmé le directeur général de l’hôpital.
A son avis, les équipements offerts par la BICIM constituent une aide à l’endroit de toute la population qui vient au service de pédiatrie. C’est pourquoi au nom du personnel de l’hôpital et des parents des patients, le directeur de l’hôpital a exprimé de vifs remerciements à la BICIM SA.
Pour sa part, le directeur général de la BICIM SA, Marc TEMPELS, dira que la santé et le bien-être des enfants contribuent à garantir l’avenir du pays.
Pour lui, il est du devoir du BICIM SA de participer à l’amélioration des conditions de vie des générations futures.
« Suite à un exercice d’identification des besoins du service néonatologie, ces équipements ont été identifiés comme nécessaires à l’amélioration de la qualité des soins des nouveau-nés. Cette donation comprend 2 moniteurs permettant le suivi des paramètres vitaux du patient ; 5 pousse-seringues servant à régulariser le débit d’une perfusion/sérum par intervalles et 1 appareil de photothérapie en tunnel utilisé afin de soigner les cas d’ictère, communément appelé jaunisse chez les prématurés et les nouveau-nés.
«La BICIM, filiale du Groupe BNP Paribas, a pour ambition de faire de la santé des enfants une priorité de sa politique de responsabilité sociale et environnementale », a affirmé Marc TEMPELS.
Pour lui, ces équipements serviront à assurer une meilleure prise en charge médicale des enfants souffrant de maladies à la naissance.
Dans la même dynamique, a-t-il souligné, l’objectif de la BICIM, à travers ce don, est de marquer son empreint dans la lutte contre la mortalité en augmentation chez les nouveau-nés et les prématurés au Mali.
Par ailleurs, note le directeur de la BICIM:
«Les inégalités dans l’accès aux nouvelles technologies médicales permettant les soins des enfants renforcent notre engagement à venir en aide aux services de santé au Mali dont la remise aujourd’hui de ces équipements médicaux en est le témoignage éloquent ».
Aussi, a-t-il indiqué, le CHU Gabriel Touré de Bamako, créé depuis les années 1950, est un établissement universitaire de référence au Mali. Un hôpital, dit-il, qui reçoit dans son unité de néonatologie 300 bébés par mois ; dont 150 prématurés et 100 bébés souffrant d’ictère/jaunisse.
Ce sont ces données, a-t-il avoué, qui ont conduit la BICIM au choix de ces machines à mettre à la disposition de l’hôpital pour la prise en charge adéquate des patients.
Enfin, a fait savoir M TEMPELS, cette donation d’équipements témoigne, du soutien de la BICIM en faveur du CHU Gabriel TOURE, et traduit la volonté de la Banque à réduire les inégalités dans l’accès aux technologies médicales, particulièrement dans l’accès aux soins.
Ainsi, le DG de la BICIM est convaincu que ces équipements offerts permettront au département de pédiatrie d’améliorer de façon significative la prise en charge des patients du service de néonatologie.

PAR MODIBO KONE

 

Source: info-matin.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *