”Mouvement sauvons des vies” : au secours des malades de Bozola

Le Samedi 16 Septembre 2017, l’ABOSAC de Bozola a servi de cadre pour le lancement d’une vaste campagne de consultation gratuite ophtalmologique, dentaire et de dépistage du diabète. L’initiative est du mouvement ‘’Sauvons des vies’’, du Dr Doua Sissoko. La cérémonie était placée sous la haute Présidence de madame Maiga Zeinabou Zerbo, maire délégué de Bozola.

Consultation ophtalmologique optometrique village

Le centre de Santé Communautaire de Bozola (ABOSAC) situé en plein cœur du centre commercial de Bamako a refusé du monde dans la matinée du samedi 16 septembre dernier. En effet, ce sont des centaines de personnes majoritairement  âgées qui ont effectué le déplacement afin de bénéficier d’une consultation gratuite.

Aux dires de madame Maiga Zeinabou, l’initiative mérite d’être saluée à sa juste valeur. ‘’Grande est la joie qui m’anime ce matin de voir les habitants de mon quartier de bénéficier d’une si grande opportunité. En réalité, à mon nom et au nom du conseil communal, nous disons bravo et grand merci au Mouvement ‘’Sauvons des vies’’. Que le tout puissant Allah, les aident à sauver le maximum de vies’’, a-t-elle souhaité. Et de réiteré l’accompagnement du conseil communal.

Pour le Dr Doua Sissoko, président du mouvement ‘’Savons des Vies’’,cette opération vise à offrir une consultation gratuite à des milliers de personnes au-délà de Bozola.Il n’a pas manqué de remercier l’Association Turque ‘’Temps d’Aide-Mali’’,pour son accompagnement.Par ailleurs, Dr SISSOKO a rappelé  que l’nion est à but non lucratif et qu’elle est créée dans le seul but de venir en aide aux plus démunis.

Le Directeur technique de l’ABOSAC, Dr Doumbia Mahamadou n’a pas caché sa joie. Selon lui, le choix porté sur sa structure pour le lancement de cette importante cérémonie est plus que satisfaisant. Il a donc chaleureusement salué les responsables du mouvement ‘’Sauvons des vies’’, tout en les encourageants à poursuivre l’initiative pour le grand bonheur des patients maliens.

Après les messages d’encouragements, il a tenu a lancé un cri de cœur en faveur des personnes et structures de bonnes volontés afin de les soutenir. ‘’Aujourd’hui, à part l’Etat, nous n’avons pas d’autres partenaires et cela n’est pas du tout aisé. Pourtant, nous dépassons plus de mille consultations par mois. Cela est certainement  dû à la situation géographique de l’ABOSAC qui a presqu’un pied dans le marché’’, expliquera le Dr Doumbia. Et de préciser que c’est surtout la maternité qui a urgemment besoin d’assistance. ‘’Nous invitons les structures et les personnes de bonnes volontés à nous aider à accomplir notre mission’, conclut-il.

Les  bénéficiaires  ont  salué l’initiative et formulé des  bénédictions à l’endroit des  organisateurs. Vivement la prochaine étape!

KANTAO Drissa

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *