Mois de ramadan : Quel est l’impact du jeûne sur la santé ?

Pour Dr. Souleymane Maïga, spécialiste en médecine de famille et en médecine communautaire à la clinique Sorila de Banankabougou, le jeûne tout d’abord est un acte spirituel dont les mérites ont été dits par le Saint Coran. Du point vu santé le jeûne a un impact sérieux sur la santé surtout des sujets qui ont un antécédent de diabète ou autres maladies qui puissent les empêcher de faire correctement le jeûne.

Certes le jeûne a des effets bénéfiques sur la santé mais mal préparer ça peut entrainer des effets néfastes sur la santé notamment un sujet diabétique dont le traitement dépend de l’insuline obstruction alimentaire. Le jeûne peut améliorer la santé dans le cas où, on passe les 12 mois de l’année à manger, ce qui peut amener de l’obésité. L’obésité devient un phénomène récurrent en Afrique, c’est l’un des facteurs de risque cardiovasculaire.

Après avoir fait toute une journée sans manger, à la rupture il faut privilégier les aliments chauds. Il faut espacer les repas pour faciliter la digestion, il est déconseiller dès la rupture de se précipiter sur les différents plats liquides, solides et les mélanger à tort et à travers, cela peut entraîner la digestion très difficile. Déjà l’estomac contient de l’acide qui facilite la digestion mais si vous le remplissez en un clin d’œil cela va compliquer le broyage de ces aliments qui peut amener la rupture gastrique ou la remontée gastrique.

Il faut bien manger mais manger  équilibré et dispensé les repas. La consommation de sucre est très recommandé parce qu’il faut savoir que le cerveau se nourrit uniquement du sucre frais pas de sucre déjà conservé. Le corps de l’homme se serve de ce sucre conservé pour résister, c’est pourquoi on peut faire une ou deux journées sans manger parce que le sucre conservé  dans l’organisme  peut nous servir en énergie.

Il est recommandé de ne pas trop durée sous le soleil et éviter les activités sportives trop intenses. Après la rupture le cerveau a besoin du sucre, c’est ce qui nous permet de pas être surmener et ne pas tomber en perte de connaissance. Pour jeûner, c’est une obligation selon la religion musulmane mais en matière de santé, tout le monde ne peut pas s’acquitter de cette obligation sauf si les indicateurs de votre santé sont en bonne position.

A l’approche de chaque mois de jeûne, il faut faire une consultation auprès du médecin avant de commencer à jeûner.

Moriba Camara

 

Source: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *