Mois de la solidarité : C’EST PARTI POUR UNE SEMAINE DE CONSULTATIONS GRATUITES POUR LES PERSONNES AGEES

Dans le cadre de la célébration de la 23ème édition du mois de la solidarité, une semaine de consultations gratuites a été décrétée à l’endroit des personnes âgées. Son lancement a eu lieu, hier, à la Maison des Ainés.

centre sante maternite hopital femme

En effet, durant toute une semaine, les personnes âgées bénéficieront de consultations en médecine générale, ophtalmologie, cardiologie, neurologie, et surtout diabétologie. Cette première semaine du mois de la solidarité, dédiée aux personnes âgées, a pour marraine le professeur Sidibé Assa Traoré, diabétologue à l’Hôpital du Mali. Elle a assuré que son équipe travaillera à rendre plus facile la gestion du diabète. «Nous procéderons non seulement par des consultations gratuites mais aussi par des tests de dépistage du diabète», a t-elle précisé.
La diabétologue a également assuré que son équipe redoublera d’efforts dans la prise en charge du diabète chez les personnes âgées. Cela dans tous les centres de santé. Par ailleurs, la marraine de la semaine a aussi précisé que durant la semaine deux jours seront choisis pour uniquement le dépistage gratuit du diabète. Des médicaments seront offerts à tous les patients.
Le représentant du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Abdoulaye Maiga, a rappelé que le rôle des aînés dans le développement de notre pays est capital. C’est pourquoi les plus hautes autorités ont fait de leur promotion un des axes essentiels de notre politique de solidarité depuis 1993. Cette politique vise à promouvoir le statut et le rôle des aînés dans la construction nationale et pour leur participation à la vie de la Nation.
Abdoulaye Maiga a salué le Conseil national des personnes âgées en pour avoir prévu une semaine d’activités de consultations médicales sur les pathologies en lien avec le vieillissement. Il a souligné que cet acte contribuera à atteindre l’objectif d’un vieillissement sain.
Le représentant du ministre est convaincu qu’il faut intensifier les actions pour une véritable amélioration des conditions de vie des aînés afin que la qualité de leur santé puisse en ressentir. Il a assuré que son département accompagnera la mission du Conseil en vue de permettre aux personnes âgées de bien vieillir.
Le président du Conseil, Sory Ibrahim Sissoko, a, pour sa part, remercié les autorités pour cette initiative, surtout la marraine pour les efforts qu’elle déploie avec son équipe. Il a témoigné que les personnes âgées ne sont plus exclues depuis l’avènement de la politique de solidarité.

Fatoumata NAPHO

 

Source: essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *