Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique : La maîtresse des lieux contre la bonne santé des maliens

marie madeleine togo ministre sante hygiene publique

 

Hanté par le pouvoir, rien ne va plus présentement entre le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique Marie Madeleine Togo et les travailleurs de l’hôpital du Point G. Pour cause, le syndicat  de l’hôpital du Point G a riposté le mardi 3 Février contre l’appel à la candidature du poste de leur directeur général, il réclame simplement et purement l’annulation de la décision du ministre.  

En effet,  suite à l’avis d’appel à la candidature pour les postes des directeurs généraux des hôpitaux (Gabriel Touré et Point G), les travailleurs de l’hôpital du Point G ont manifesté leur mécontentent contre la volonté du ministre de déposséder cet hôpital d’un dirigeant compétent, travailleur, assidu.

Les travailleurs du Point G dénoncent l’injustice orchestrée par le ministre  de la santé contre leur Directeur Général. En effet, ils ont manifesté ce mécontentement à travers une assemblée générale, le jeudi 11 février.

Que s’est-il passé ?

De sources dignes de foi, c’est à travers un appel téléphonique que le Directeur Général de l’hôpital du Point G et son homologue du Gabriel Touré ont été convoqués  par le ministre dans son bureau en vue de leur annoncer la mauvaise nouvelle c’est-à-dire l’appel à la candidature de leurs postes respectifs. Et le plus grave dans tout ça, ces deux DG ont été disqualifié injustement par le ministre qui est sûr qu’ils seront de nouveau choisis  par la commission de sélection. Car ces deux hommes surtout celui du Point G ont su prouver leurs compétences et capacités managériales. Aucune commission n’est folle pour les écarter au profit d’incompétents. Donc conscient de cela, le ministre de la Santé a arbitrairement écarté ces deux patrons de la Santé au profit du président d’un parti politique récemment créé et qui roule en faveur de sa femme.

Un proche du ministre, Losseni Konaté, ancien directeur de l’hôpital Gabriel Touré tapis dans l’ombre serait en train de tirer sur les ficèles.

Qu’est-ce qu’on reproche au DG du Point G

De sources crédibles,  rien n’est reproché à ce vaillant bosseur qui, depuis son arrivée à la tête de l’hôpital du Point G a mis  les chiffres de ce centre au vert.

Malgré cela, ce bosseur de la République est devenu un élément à abattre par le ministre de la santé et ses complices, d’ailleurs précise la même source aucune évaluation n’a été faite par ce ministre.

Selon nos indiscrétions pour des intérêts personnels, elle a instruit à tous les services comptables des hôpitaux de ne plus toucher aux crédits de fonctionnement à l’exception de celui du 1er janvier 2016.

Confirme la même source dès son arrivée à la tête de ce département le dictateur pardon le ministre a mis à la touche certain cadre de l’Etat (DFM) directeur des finances et du matériel.

Pourquoi donc changer une équipe qui gagne ?

En tout cas ce que nous pouvons dire, à ce rythme les promesses du président IBK ne seraient jamais tenues.

Affaire à suivre

Yacouba Dembélé

Source : Boussole

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *