Mali : Hôpital Gabriel Touré encore !

Comme vous, j’ai vu des choses sur l’hôpital Gabriel TOURE sur les réseaux sociaux encore ce matin. Si certains d’entre vous sont surpris par les faits reprochés, mais j’y travaille et vois pire que tout ce qui se dit à longueur de journée.

Je suis loin d’être un Syndicaliste qui defend le travailleur sur de l’inadmissible. J’ai toujours dénoncé les pratiques dans nos hôpitaux y compris ceux causés par les travailleurs malgré que je sois chaque fois traité de tous les noms d’oiseaux. http://bamada.net/djime-kante-lance-lalerte-a-lhopital-gabriel-toure-ou-je-travaille-je-ne-suis-pas-fier-de-ce-tout-ce-qui-sy-passe Le manque de personnel qualifié, d’équipements et même de simples gants ou d’alcool ressortent régulièrement dans mes publications. Aucune affinité avec personne ne me fera dérouter de ce combat.

Si par malheur quelque chose restait bloqué aujourd’hui à travers votre gorge, vous pouvez en mourir car la simple pince pour extraire un corps etranger manque dans le seul hôpital du Mali où ce genre d’intervention banale est pratiquée.

Ce pays va mal

Je n’ai pour l’instant pas toutes les informations sur ces cas d’imputations de bras d’enfants à la pédiatrie de notre hôpital. http://maliactu.info/sante/djime-kante-lance-lalerte Sachez que j’y travaille et vous promets toute la vérité là dessus quelqu’elle soit. Pour l’instant, comprenez qu’il se passe pire dans nos hôpitaux mais que tout ce qui se dit sur cette affaire n’est pas vrai. Les allégations sont tellement graves que le Ministère de la Santé ou du moins la Direction de l’hôpital doit rapidement faire un communiqué, mener des investigations et punir sévèrement les fautifs s’il y’en a.

Au nombreux journalistes, hommes de médias et amis qui m’appellent de partout, soyez certains que pour votre Nafigui, nous sommes tous de potentiels malades donc hors de question de contribuer d’une manière quelconque à couvrir des insuffisances ou fautes graves pouvant mettre en danger une vie humaine. Ce combat, je le mène en mon nom propre et en tant que Syndicaliste nous avons déjà un preavis de grève de 72H sur la table du gouvernement pour les 7,8 et 9 Août dans lequel nous demandons juste le strict minimum pour pouvoir sauver des vies. (la suite logique de nos Sit-in quotidien de ces derniers temps)

À suivre….

Badjimé Kanté

Source: Maliactu.info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *