Lutte contre les VBG et la Covid-19 : L’UNFPA dote le MPFEF d’équipements informatiques et de matériel de protection contre la Covid-19 d’une valeur de 63.431.500FCFA

Présidée par Bintou Founé Samaké, ministre de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille, cette cérémonie de remise d’équipements rentre dans le cadre de la mise en œuvre du projet intitulé : ‘’Elimination des violences basées sur le genre au Mali, à travers une approche holistique et intégrée, d’offre de services de qualité au niveau national’’. C’était le mardi 20 octobre dernier dans l’enceinte dudit département.

Ce projet, fruit d’un partenariat, entre le MPFEF, l’UNFPA et l’Agence italienne de Coopération au Développement, vient de renforcer les capacités de ce département, dans le domaine de la promotion et la protection des femmes et des filles, notamment sur les questions liées au respect de leurs droits, en matière de santé sexuelle et reproductive. Il est mis en œuvre par les services techniques de la santé et de la promotion de la femme et des organisations non gouvernementales nationales, dans les régions de Sikasso et Mopti, et le District de Bamako, pour une durée de 3 ans (2020-2022). L’enveloppe financière s’élève à 3. 477. 500 euros soit 63.431.500FCFA.

Au terme de la période d’exécution, les résultats suivants sont attendus : le renforcement des capacités des institutions aux niveaux national et local ; l’engagement accru des communautés, pour l’abandon des normes et pratiques sociales néfastes ;  un meilleur accès et une utilisation accrue des services de qualité, par les personnes survivantes de VSBG et enfin un meilleur accès des femmes, des adolescentes et des jeunes, aux services de santé de la reproduction (SR).

Pour contribuer à l’atteinte de ces résultats, l’UNFPA a procédé à l’acquisition de matériels et équipements, en vue du renforcement des capacités des acteurs, pour une meilleure coordination des activités du projet, et pour la riposte nationale face à la pandémie de la Covid-19.

Dr Eugene Kongnyuy, représentant résident du fonds des nations unies pour la population au Mali, dira que cette intervention se veut une contribution dans la mise en œuvre de la politique nationale Genre et du Plan stratégique national de santé de la reproduction. Elle s’inscrit, a-t-il ajouté, également dans la réalisation du 8ème Programme de Coopération (CPD 8) et des trois résultats transformateurs visés par l’UNFPA dans sa stratégie mondiale à l’horizon 2030, à savoir : zéro décès maternel évitable, zéro besoin non satisfait en matière de planification familiale et zéro violence basée sur le genre.

En appréciant ce geste à sa juste valeur, Mme la ministre a indiqué que la présence des partenaires techniques et financiers apparait à ses yeux comme le témoignage éloquent de leur engagement en faveur de l’élimination des violences basées sur le genre au Mali.

« Je compte sur votre engagement et votre mobilisation, pour la protection et la promotion des droits des femmes, des filles et des enfants, la création d’un environnement législatif propice, le renforcement de la performance de nos programmes de lutte contre les violences basées sur le genre, et l’offre de services holistiques de qualité », conclu la ministre de la PFEF sollicitant l’accompagnement constant de ses PTF.

Bourama Camara

Source : mali24

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *