Lutte contre le paludisme : 1.050 décès liés au paludisme en 2016 au Mali

Le Mali, à l’instar de la communauté Internationale, a célébré le mercredi 25 avril 2018, la 11èmeédition de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, couplée à la semaine nationale. La cérémonie a eu lieu au Palais des Sports SalamataMaïga, à l’ACI 2000, sous la présidence du secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Hygiène, Dr Mama Koumaré.

Pour le représentant du ministre, cette journée donne l’opportunité à son département, à travers le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), de renforcer le plaidoyer et la mobilisation sociale autour des stratégies de lutte contre le palu. Mais aussi de renforcer la sensibilisation auprès des communautés et des ménages sur l’importance de la prévention et la prise en charge correcte et rapide du paludisme.

Il dira que cette journée se tient dans un contexte où les statistiques ne sont pas reluisantes. En effet, le rapport annuel 2017 de l’Organisation mondiale de santé (OMS) fait cas de 3,2 milliards de personnes touchées par cette maladie, soit 40% de la population mondiale. Ajoutant que les personnes vulnérables demeurent les jeunes enfants, les femmes et les voyageurs non immunisés.

Egalement, 80% des décès liés au palu surviennent dans 15 pays localisés en Afrique subsaharien dont le Mali.

Le représentant du ministre reconnait que le Mali a enregistré des efforts dans la lutte contre cette maladie depuis 1993. Le palu demeure un problème majeur de santé publique et représente 32% des motifs de consultation. En 2017, les statistiques font état de 2 097 797 cas de paludisme au Mali dont 673 574 cas graves.

Parmi ces cas, en 2016, 1 050 décès ont été enregistrés soit un taux de létalité de 0,050 pour milles.

Selon Dr Mama Coumaré, notre pays bénéficie de l’appui des partenaires techniques et financiers pour la mise en place des actions synergiques de lutte contre le palu. Plus de 26 milliards F CFA ont été engagés dans la lutter contre le paludisme.

Partenaire privilégié dans cette lutte, les USA ont, à travers Usaid, investi depuis 2008, environ 244 millions de dollars américains pour bouter le paludisme hors du Mali, selon Gregory Garland chargé d’Affaires de l’ambassade des USA.

Pour sa part, Dr TakoBallo, Point focal à l’Organisation mondiale de la Santé au Mali, reconnait la nécessité de renforcer les actions de lutte contre le fléau.

BB

Delta News

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *