Lutte contre la fièvre aphteuse: 31 000 doses de vaccin remises aux éleveurs

Madame le ministre de l’Elevage et de la pêche, Dr KANÉ Rokia MAGUIRAGA, a procédé, le vendredi dernier, à la remise d’un important lot de vaccin contre la fièvre aphteuse aux éleveurs. La cérémonie s’est déroulée à la direction nationale des services vétérinaires, en présence de plusieurs acteurs du secteur. Il s’agit de 31 000 doses de vaccins qui ont coûté 46 800 000FCFA.

Parlant au nom des éleveurs, le vice-président de l’APCAM, Sanoussi Bouya SYLLA, a affirmé que cette réception honore les acteurs du domaine, car elle prouve qu’ils ont été écoutés par les autorités.

Selon lui, ces 31 000 doses contre la fièvre aphteuse viennent à point nommé suite aux dégâts inestimables causés par cette maladie l’année passée.

Il a saisi l’occasion pour exprimer le souhait des éleveurs de voir mettre en place un programme qui œuvrera pour éradiquer la fièvre aphteuse. « Nous pensons que l’élevage étant la troisième source de revenu du pays, il est important qu’on alloue des moyens pour éradiquer cette maladie », a plaidé Sanoussi Bouya SYLLA.

Dans son intervention, madame la ministre de l’Elevage et de la pêche, Dr KANÉ Rokia MAGUIRAGA, a déclaré que la protection sanitaire du cheptel constitue l’une des priorités de son département. Selon elle, la protection sanitaire du cheptel est essentielle pour l’amélioration de la production et de la productivité animale.

Madame la ministre a expliqué que la fièvre aphteuse est une maladie contagieuse qui a causé d’énormes dégâts sur le cheptel bovin laitier et les bœufs de labour au cours de la campagne pastorale et agricole 2018-2019. Elle a informé que cette maladie cause chez la vache une réduction drastique de la production laitière, un taux élevé de mortalité des veaux, la diminution de la force de travail des bœufs de labour.

« Pour prévenir une pareille situation pendant la campagne 2019-2020 qui démarrera sous peu, mon département a pris l’initiative de payer le vaccin à l’extérieur. Ce vaccin n’étant pas produit au Mali. Cet appui aux éleveurs consenti par le gouvernement est motivé par l’importance que le Président IBK accorde au sous-secteur élevage et au monde rural », a souligné Dr KANÉ Rokia MAGUIRAGA.

Elle a précisé que ce lot de vaccin sera utilisé de façon rationnelle sur les animaux sensibles de haute productivité et dans les zones où les bœufs de labour sont fortement utilisés dans les travaux agricoles.

Dr KANÉ Rokia a enfin informé que son département est en contact avec d’autres partenaires, à travers des projets et programmes, pour l’acquisition d’une importante quantité de vaccin, afin de faire face à l’ensemble des besoins.

PAR MODIBO KONÉ

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *