L’eau coule à gogo au Chu Gabriel Touré : LA COADEB poursuit son action citoyenne.

 

hopital gabriel touré point G nettoyage collectif ramassage ordure assainissement dechet balayage salubrite

Depuis trois mois, la Coordination des Associations pour le Développement de Bagadadji, assure l’entretien de l’Hôpital Gabriel Touré. Mais elle se trouve confronter à un problème d’eau. La SOMAGEP ne parvient pas à satisfaire l’hôpital qui, constitue la vitrine de la Santé Publique au Mali. Pour réussir sa mission, la COADEB avec l’appui de ses partenaires a pris l’initiative volontariste de réaliser trois forages dans l’enceinte de l’Hôpital pour définitivement résoudre le problème de pénurie d’eau auquel sont confrontés non seulement l’Administration mais aussi les patients et leurs accompagnateurs. Voilà des actions salutaires qui méritent d’être encouragé et soutenu.

Désormais, grâce à la COADEB, l’eau coulera abondamment au CHU Gabriel Touré. Pourquoi une telle initiative ? Le président de la COADEB, Gaoussou Haïdara, journaliste de son état s’est confié à nous : « C’est la suite logique d’une initiative que nous avons prise depuis quelques mois déjà ici, au niveau de cet hôpital. C’est nous qui assurons l’entretien de la plupart des bâtiments. Mais avant, nous menions des actions d’assainissement, depuis des années au niveau de notre quartier Bagadadji. Gabriel Touré est notre hôpital avant tous les autres. Nous ne pouvons pas être insensibles à tout ce qui se passe ici. C’est pourquoi, nous sommes venus de nous mêmes pour  appuyer le personnel à nettoyer et à remettre les choses en ordre. Mais, notre travail est beaucoup plus ralenti par le problème d’eau. Avec ce déficit, nos agents ne pouvaient pas nettoyer tous les jours les locaux. C’est un calvaire. C’est dans ce cadre que nous avons sollicité l’appui financier de nos élus municipaux afin d’amener l’eau à Gabriel Touré. L’eau, c’est la vie. Il y a des actions qui  continueront à être récompensées même après la mort de celui qui les a posées. Faire un forage d’eau, en est un exemple. C’est une action durable. Demain, nous pourrons être ailleurs pour continuer notre action citoyenne de tous les jours. Apporter de l’eau pour le bien être des gens et faire la propriété d’un structure sanitaire est un devoir citoyen. L’Etat a beaucoup de préoccupations. Il ne peut pas tout faire seul. Le sens de notre présence est d’apporter avec plaisir un plus pur soutenir les efforts de l’Etat. Ce camion va percer la terre pour apporter l’eau aux hommes. Nous voulons augmenter le débit de l’eau ».

Le Maire délégué au centre secondaire d’Etat civil de Bagadadji Mme Touré Djénéba Cissoko, non moins membre fondatrice de la COADEB, a précisé  que la réalisation de cet ouvrage a pu être possible grâce à un financement  de l’honorable Adi Niangadou, député élu en Commune II. Selon elle, il s’agit d’assainir à hauteur de souhait Gabriel Touré afin qu’il puisse valablement relever le défi. Cependant, Mme Touré Djénéba Cissoko a tiré sur la sonnette d’alarme, car pour elle, les gens doivent changer de comportement au sein de l’hôpital : « Il y a certaines vérités qui doivent être dites. Même si on passe la journée à laver tout, si les gens ne changent pas de comportements, les attentes ne seront pas comblées. Il faut une bonne gestion des entrées et des accompagnateurs de patients. Le vrai problème, c’est le nombre de personnes qui accompagnant les patients. En général ce sont ces gens qui sont à la source de cet état de fait Pour que l’Hôpital soit un bon cadre, il faudrait que l’entrée des véhicules soit aussi contrôlée. Tout véhicule ne doit pas avoir accès à l’Hôpital. Il est incompréhensif que toute une famille vienne au chevet d’un malade. C’est cet aspect qu’il faut voir. A par les Ambulances aucun véhicule et aucune moto ne doit accéder à l’Hôpital. Pour ce faire, il faut sensibiliser les gens. Les poubelles doivent être utilisées. Une véritable sensibilisation doit être faite en ce qui concerne l’utilisation des toilettes. La bonne santé dépend de la propreté. Nous demandons aux Médecins à sensibiliser pour un meilleur assainissement de l’Hôpital. »

 

Jean  Goïta      

Source : Le Pouce

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.