La situation du Centre de Santé de Référence de la commune 5 du district de Bamako (CSRF) est vraiment une honte pour le Mali

Tous les enfants qui sont nés au mois d’octobre au CSRF de la commune 5 n’ont toujours pas d’actes de naissance pour faute de registre d’enregistrement.

 

– Les nouveaux-nés ne sont pas vaccinés de la tuberculose par manque de seringue.

– A la pédiatrie du CSRF de la commune 5, les mères qui viennent juste d’accoucher dorment à même le sol dans la cour de l’hôpital, livrées à des moustiques en attendant de pouvoir allaiter leurs nouveaux-nés chaque 2 heures.

– A la pédiatrie du CSRF, ils conseillent de ne pas acheter les médicaments à la pharmacie du CRSF mais de l’acheter plutôt avec eux-mêmes ( Pharmacie parallèle ).

– Pour pouvoir vacciner son nouveaux-né au CSRF de la commune 5, il faut mettre la main à la poche sinon les agents te diront que c’est fini pour la journée.

– Au CSRF de la commune 5, même pour un simple test de paludisme les patients passent toute une journée pour avoir le résultat.

Source Salif Diarrah

SourceMalijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *