Koulikoro : LES RÉSULTATS DE LA CAMPAGNE DE LUTTE CONTRE LE PALUDISME VALIDÉS

Le directeur de cabinet du gouverneur de la Région de Koulikoro, Sékou Samaké, a présidé, la semaine dernière, l’atelier de restitution des résultats de la campagne universelle de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée (MILD. C’était en présence de la directrice adjointe du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), Dr Koné Diahara Traoré et des représentants de PSI Mali et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La rencontre a été l’occasion de valider les résultats de la campagne de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée au niveau régional. Il s’agissait aussi de partager les résultats de la distribution des MILD par district sanitaire, de faire le point des contributions communautaires par district, de recenser les difficultés rencontrées au cours de la campagne et de faire des propositions d’amélioration pour les prochaines campagnes. Après une première édition en 2014, le Comité national de coordination de la campagne a décidé de couvrir la Région de Koulikoro pour cette 2è édition, a rappelé la directrice adjointe du PNLP. «L’objectif de cette campagne est de réduire de 50% le nombre d’épisodes de paludisme parmi la population et de réduire de 10% le nombre de décès parmi les enfants de moins de cinq ans par an», a précisé le directeur de cabinet du gouverneur Sékou Samaké. Selon le rapport de l’OMS en 2016, 216 millions de cas de paludisme, dont 90% ont été enregistrés dans la région Afrique. Parmi les 15 pays qui cumulent les 80% des cas de paludisme, 14 sont en Afrique. Au Mali, la maladie représente 32% des motifs de consultations.
Au cours de sa présentation, le point focal du PNLP, Dr Boubacar N. Diarra, a fait un résumé des différentes étapes de la campagne. Il a indiqué que la campagne a permis de dénombrer 4.440.372 personnes et ce sont 2.170.562 moustiquaires qui ont été distribuées sur la base d’une moustiquaire pour 2 personnes. Aussi, sur une quantité de 1.675.084 moustiquaires pré positionnées dans les districts sanitaires, 1.648.763 ont été distribuées, soit un taux de 98,43% avec une couverture administrative de 74%. Les débats ont porté, entre autres, sur le nombre d’équipes insuffisantes pour couvrir Kati et Kalanbancoro. Par ailleurs, la contribution des ASACO et collectivités n’a pas été chiffrée. Les participants ont également évoqué le sort des MILD non distribuées après la campagne dans les districts et la spécificité de Nara liée à la distance et à l’insécurité. Au terme de l’atelier, les participants ont recommandé de renforcer les supervisions de proximité, de ressortir les contributions chiffrées des ASACO et des collectivités, de reverser les quantités restantes des MILD dans la routine.
La directrice adjointe du PNLP, Dr Koné Diahara Traoré, a salué les efforts de l’ensemble des acteurs de la Région de Koulikoro, qui ont permis de faire respecter toutes les étapes de la campagne grâce au niveau élevé de la mobilisation sociale. Elle a particulièrement remercié les partenaires techniques et financiers pour leurs appuis techniques et financiers.
Amadou MAÏGA
AMAP-Koulikoro

Source: Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *