Il se réveille après onze mois de coma et découvre le Covid-19, qu’il a déjà contracté deux fois

Plongé dans le coma depuis le 1er mars 2020, un jeune Britannique de 19 ans s’est réveillé il y a quelques semaines, ignorant tout de la pandémie. Pourtant, durant son hospitalisation, il a contracté le Covid-19 à deux reprises…

Comment raconter à un patient qui se réveille après onze mois de coma ce qu’a vécu le monde en son « absence » ? Comment lui faire comprendre le contexte pandémique, dont il n’a rien su ?

Ce sont les questions qui trottent aujourd’hui dans la tête des proches de Joseph Flavill. Cet étudiant britannique de 19 ans, avait été percuté par un véhicule en rentrant chez lui, à Burton, en Angleterre, le 1er mars 2020. Victime d’une grave lésion cérébrale, il était tombé dans le coma.

À l’époque, le coronavirus était bel et bien présent, mais personne n’imaginait alors que l’épidémie prendrait une telle ampleur, obligeant le Royaume-Uni à se confiner à partir du 23 mars.

Lors de son réveil, survenu ces dernières semaines, le jeune homme ignorait donc tout de ces différentes mesures sanitaires visant à limiter la propagation du Covid-19.

Un réveil en pleine crise sanitaire

Au vu du contexte, impossible aussi pour toute sa famille de lui rendre visite. Seule sa mère a été autorisée à se déplacer à l’hôpital pour lui rendre visite, mais pas suffisamment : « C’est terrible pour sa mère de ne pas pouvoir le voir », a témoigné dans le tabloïd anglais The Sun la tante du jeune homme, Sally Flavill-Smith.

Le reste de ses proches, le jeune homme peut aujourd’hui les voir uniquement à travers un écran, par téléphone, sur FaceApp. Une frustration pour tous, qui ne peuvent pas constater les progrès quotidiens du convalescent.

« Il a fait des progrès spectaculaires. Cela peut sembler n’être qu’une petite amélioration, mais le fait qu’il puisse faire un « high five » à l’infirmière est un très grand pas », poursuit la tante.

« C’est comme s’il avait dormi pendant toute la pandémie »

Car si le patient est réveillé, il n’est pas en pleine possession de ses moyens. Soigné à l’hôpital général de Leicester, celui que ses proches surnomment « Joe » avait été transféré à la maison de soins Adderley Green à Stoke, pour une rééducation neurologique, physique et cognitive, il y a quatre mois. Il peut aujourd’hui communiquer en souriant, en clignant des yeux et lever les jambes sur demande.

« Mais nous ne savons pas ce qu’il comprend, car son accident s’est produit avant le premier confinement et c’est presque comme s’il avait dormi pendant toute la pandémie », ajoute Sally Flavill-Smith.

Déjà touché deux fois par le Covid

Joseph Flavill n’a peut-être aucun souvenir des débuts de la pandémie, mais le coronavirus est déjà familier à son organisme. Et pour cause, le jeune homme a déjà contracté le Covid-19 deux fois. Une première fois alors qu’il était encore dans le coma, et une seconde plus récemment, depuis son réveil.

Le patient poursuit aujourd’hui sa rééducation. Au cours des confinements, 33 000 livres (environ 37 400 €) ont été récoltées par son entourage pour financer les soins qui l’aideront à se rétablir.

SourceOuest-France

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.