Hygiène Publique : Qu’en est-il de l’état des toilettes dans les Hôpitaux Publics ?

L’hygiène constitue un élément clé dans le domaine de la santé.  Dit-on qu’un corps sain est un corps en bonne santé.

 

Pour ce qui est des hôpitaux publics qui accueillent plus d’une centaine de patients par jours, l’hygiène doit être l’une des priorités de ces établissements.

Fréquentés par la majorité de la population, certains hôpitaux publics ne répondent pas aux besoins hygiéniques des patients à cause du manque d’entretien des lieux particulièrement des toilettes.

Difficile de rester plus de deux minutes dans certaines toilettes, les patients qui n’ont pas les moyens de se payer des chambres avec douches internes sont obligés d’utiliser des toilettes bourrées de microbes. Ce qui peut causer d’autres problèmes plus grave aux patients.

Mamadou KANTÉ assiste sa mère hospitalisée depuis 3 mois dans un hôpital public et déplore l’état des toilettes qu’ils utilisent ” il faut dire que les toilettes de l’établissement laisse à désirer.  Les WC sont toujours remplis, l’intérieur n’est pas propre. Dès fois je suis obligé de chercher une grande baignoire pour qu’on puisse laver ma mère. Puisque je n’ai pas de moyen de payer à la fois les ordonnances qu’on nous prescrit tous les jours et les frais de la chambre.  Il faut vraiment faire quelque chose pour remédier à cette situation. ”

Des toilettes de certains hôpitaux sont fermées car elles sont inutilisables. Mariam Bah nous explique la situation pénible qu’elle vit dans un des hôpitaux publics de référence” on rencontre un sérieux problème sanitaire dans cet établissement. Pour faire ses besoins c’est compliqué, on est obligé d’attendre la nuit afin de faire certains besoins car notre toilette est fermée. Il y des ordures partout dans la cour. Les moustiques nous dérangent tous les jours, matin et soir.”

Les conditions de vie des patients et des  familles proches dans les hôpitaux publics doivent être revues par les autorités en charge de la santé.  Non seulement l’hygiène manque mais aussi il y un manque de moyens matériels, un manque de ressources humaines et le plus important on remarque une corruption qui ne dit pas son nom  au sein de ces services sanitaires.

AFANOU KADIA DOUMBIA stagiaire

Malijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *