Grève à l’hôpital du Mali : L’État encore insensible face aux morts crescendo!

Depuis hier jeudi, les agents de l’hôpital du Mali ont entamé une grève de deux jours visant à prendre en témoin l’opinion malienne. Ce vendredi 15 mars 2019, la grève des 48 heures s’est poursuivie avec la même discipline du corps médical. Elle avait débuté avec 28 médecins affiliés au SYMEMA (Syndicat des médecins du Mali) dudit hôpital.

Selon nos sondages, aucune négociation n’est en cours avec le gouvernement. Le service minimal ne serait pas assuré avec effectivité. La présence d’un seul médecin syndicaliste aurait été signalée. L’essentiel des malades auraient été orientés vers les autres hôpitaux.

Toujours, selon les informations dont nous disposons, une nouvelle grève de 72 heuresserait  annoncée pour le 27 mars avant une autre illimitée qui serait-elle, prévue pour le 03 Avril si les arriérés de 20 mois ne sont pas payés. Nos sources signalent au moins 05 décès depuis le début de la grève.

Le syndrome de la cruelle et macabre grève de 38 jours hante encore les esprits de citoyens, révoltés et impuissants, assistent à la souffrance insoutenable de leurs proches dans un établissement hospitalier qui porte le nom du Mali.

Source: Figaro Du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *