Espacement de naissances : Le réseau ATTELAGIR sensibilise les populations

Sur l’initiative réseau ATTELAGIR, une journée de sensibilisation sur le planning familial et l’espacement des naissances est organisée le samedi 15 octobre 2016 au Centre culturel islamique de Bamako.naitre village aide accouchement  traditionnelles femmes

Avec comme Marraine, Mme Kéïta Aminata Maïga, représentée par Mme Koumba Koné de l’ONG Agir, cette journée a enregistré la présence de la Représentante du Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, Mme Maïga Fatoumata Maïga (en service à la Direction nationale de la santé) ; du  Représentante de la Division santé de la Reproduction, Dr Diarra Tessé, gynécologue, et du Président du ATTELAGIR, Amadou Koné.

La salle de conférence du centre culturel islamique de Hamdallaye Bamako a fait le plein du monde ce samedi, des femmes, jeunes filles et hommes venus s’imprégner des techniques et méthodes appropriés du planning familial et de l’espacement des naissances.

Concernant les  cas de grossesse précoce et du mariage précoce dans notre pays, l’association ATTELAGIR a organisé cette journée pour donner plus d’informations sur les méthodes du planning familial.

Selon le Président de l’association, cette journée de sensibilisation a été organisée par l’association ATTELAGIR France-Mali dans le cadre du développement de la solidarité et de l’humanisme dans notre pays afin de réveiller la conscience des uns et des autres pour protéger la famille malienne.

En effet, le constat est que l’association ATTELAGIR s’est distinguée dans ces dernières années par sa capacité de mobilisation et de rassemblement de la jeunesse malienne autour de différents  thèmes qu’elle aborde.

En 2O13, lorsque l’intégrité du territoire était sévèrement menacée, l’association ATTELAGIR France-Mali a sensibilisé la jeunesse malienne à former l’union sacrée autour du Président IBK.

En 2O15,  elle a participé à l’organisation de la première édition du marathon de la paix.

Et, aujourd’hui, sur cette lancée, compte tenu de la problématique du planning familial au Mali, l’association ATTELAGIR  France-Mali a abordé ce sujet dont le contenu touche , entre autres, de la grossesse précoce, du mariage précoce et de l’espacement des naissances, pour le bien-être de la famille malienne et de son épanouissement.

Dans la plus grande reconnaissance, l’association ATTELAGIR France-Mali a remercié infiniment la première Dame du Mali Mme Kéïta Aminata Maïga pour tous ses accompagnements à l’ endroit de cette association et de son acceptation d’être la marraine de cette journée.

Pour Mme Maïga Fatoumata Maïga, la Direction nationale de la santé est satisfaite des activités de ce genre qui, selon elle, cadrent parfaitement avec les objectifs de la DSN. « On sait que la planification familiale nous aide à éviter beaucoup de choses par rapport aux mariages précoces, aux espacements des naissances et de nombreuses malades ».

Toujours, selon elle, ces genres d’activités entre dans le cadre de la vision de la Première Dame. Dans cet esprit, les participants ont  félicité l’association ATTELAGIR pour cette initiative.

A travers cette journée de sensibilisation, nombreuses sont  de ces filles qui auront assez d’informations par rapport aux méthodes de la planification familiale.

Quant au Dr Diarra, la planification familiale et l’espacement des naissances peuvent protéger les femmes, les filles et même les enfants en termes de santé et de longévité.

Négus Traoré

Source: L’Enquête

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *