Eau minérale naturelle «KATI» : S.I.B.E.M-SARL assure que l’«Eau KATI» est fiable à 100%, mais avoue l’inexistence d’autorisation de mise sur le marché délivrée par l’ANSSA

Suite à notre article intitulé : «Secteur Eaux et Boissons au Mali : L’eau minérale KATI nuit gravement à la santé», publié dans notre livraison du mercredi 17 février 2016, nous avons été approché par les responsables de S.I.B.E.M-SARL afin d’apporter leur preuve de la fiabilité de l’eau minérale Kati. Une démarche qui justifie, à plus d’un titre, le souci constant de la société S.I.B.E.M-SARL à mettre à la disposition de sa clientèle une eau de qualité pour le bien-être des consommateurs.

eau minérale potable marque kati

À cet effet, la société S.I.B.E.M-SARL nous a ouvert les portes de son usine de production sise à Kati Coco Plaine. Accompagnés du laborantin maison, Jacques Koffi et des responsables de S.I.B.E.M-SARL, nous avons procédé à une visite guidée du site ainsi que du laboratoire (Bactériologie et Biochimie) ultra-moderne sur lequel la société a beaucoup investi pour des fins d’analyses internes de son eau destinée au marché.
En plus des résultats d’analyses internes qui confirment la qualité de «Eau KATI», S.I.B.E.M-SARL, nous a transmis les résultats de Certificat d’Analyses d’Eau effectués par plusieurs laboratoires certifiés. Il s’agit du Laboratoire National des Eaux du ministère de l’Environnement, de l’Eau et de l’Assainissement, à la date du 12 décembre 2014 ; du Laboratoire SGS ENV Laboratory, à la date du 28 novembre 2015 ; du Laboratoire National de la Santé, à la date du 11 février 2015 et du Laboratoire d’Analyse Environnementale, Alimentaire et Minérale (PROSLABS), à la date du 11 décembre 2015. Tous ces résultats d’analyses de laboratoire confirment la conformité et la concordance avec les valeurs des minéraux sur l’étiquette de «KATI».
Absence irrécusable d’Autorisation de mise sur le marché!
Malgré les résultats positifs d’analyses de laboratoire attestant la qualité et la fiabilité de l’«Eau KATI», la société S.I.B.E.M-SARL n’arrive pas à mettre la main sur la «fameuse» autorisation de mise sur le marché de la Commission Nationale des Autorisations de Mise sur le Marché (CNAMM) qui certifie ainsi tous les bienfaits dont les responsables de S.I.B.E.M-SARL parlent de l’«Eau KATI», mais ouvre aussi la voix à une commercialisation des produits de cette société sur le marché malien.
Qu’est-ce bloque en fait la délivrance de ladite autorisation ?
Du côté de S.I.B.E.M-SARL, on assure qu’après les remarques formulées par l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire des Aliments (ANSSA) dans sa correspondance du 7 juillet 2015, des dispositions ont été prises afin de corriger, dans de plus bref délai, les imperfections constatées. «C’est ainsi que nous avons formulé une nouvelle demande d’Autorisation de Mise sur le Marché et nous n’attendons que la Commission se réunisse afin de vider carrément ce dossier», déclare Tania, la responsable de la production à S.I.B.E.M-SARL.
Même si à S.I.B.E.M-SARL, on se réserve à croire à une cabale, qu’est-ce qui peut bien bloquer ainsi la délivrance de cette autorisation de mise sur le marché de eau «KATI» ?  Une lourdeur administrative, à notre avis, à revoir et qui pénalise des fois certaines sociétés. «Quand on sait que la  Commission Nationale des Autorisations de Mise sur le Marché ne se réunit qu’une fois dans l’année, nous sommes obligés de prendre encore notre mal en patience ou nous serons contraint d’enfreindre à la réglementation en vigueur, en attendant la délivrance du fameux sésame», nous a confié un autre responsable de S.I.B.E.M-SARL, impuissant face à la situation que vit l’entreprise.
Même s’ils admettent que la commercialisation des produits «KATI» est bien une infraction à la réglementation, face à l’investissement de plus 3 (trois) milliards de Fcfa dans le projet d’usine d’eau minérale naturelle, les responsables de S.I.B.E.M-SARL estiment qu’avec la caution verbale de l’ANSSA, la société pouvait bien se permettre de commercialiser les produits, surtout que les tests de conformité et de concordance sont irréfutables et que la délivrance de l’autorisation n’est assujettie qu’à la réunion de la Commission Nationale des Autorisations de Mise sur le Marché de l’ANSSA.
Jo SOW avec Mamadou DIALLO

Source: Le Katois

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *