Dioila : MOBILISATION CONTRE L’EXCISION

L’Association de soutien au développement des activités de population a remis le 28 avril dernier des kits d’information, d’éducation et de communication aux pairs-éducateurs des deux districts sanitaires du cercle de Dioila. Cette donation entrait dans le cadre de l’exécution du projet « Intensifier la riposte face aux MGF/excision au Mali ».

 excision lameLa cérémonie présidée par le préfet, s’est déroulée en présence de la directrice régionale de la promotion de la famille, de la femme et de l’enfant de Koulikoro, Mme Haïdara Bernadette Keïta, des directeurs d’académie et du centre d’animation pédagogique ainsi que des représentants des organisations communautaires à la base.

Dans son discours de bienvenue, le maire de Kalagoudou, Mahamadou Konaté, a souligné le challenge que constitue l’abandon des mutilations génitales féminines du fait de l’ancrage des pratiques ancestrales dans le Banico. Cependant, a-t-il ajouté, avec l’implication des pairs éducateurs, l’espoir est permis pour stopper ce phénomène dans sa commune.

Le représentant de l’Association de soutien au développement des activités de population (ASDAP), Sékou Doumbia, a, lui, remercié tous les cadres locaux pour leur engagement et leur disponibilité dans la mise en oeuvre du projet MGFA Acte 3 qui ambitionne d’intensifier la riposte face aux mutilations génitales féminines dans les districts sanitaires de Dioïla, Fana, Bougouni, Sélingué, Yanfolila.

Sékou Doumbia a annoncé que plus de 200 kits seront distribués dans le cercle de Dioila. Quant à Abdoulaye Traoré, le superviseur de l’ONG danoise Bornefonden qui a financé le projet, il a précisé que l’objectif visé est de favoriser un changement de comportement chez les jeunes, et surtout de renforcer les capacités des pairs-éducateurs en matière de promotion de l’abandon de la pratique de l’excision.

La directrice régionale de la promotion de la famille, de l’enfant et de la Famille, Mme Haïdara Bernadette Keïta, s’est réjouie de ce don de kits. Tout en invitant les pairs-éducateurs à redoubler d’efforts pour que l’opération soit une réussite, elle a remis un diplôme du mérite à Mme Tenin Coulibaly de l’Association féminine « Sigi te mogo son » de N’Golobougou, pour son combat pour l’émergence de la femme rurale.

A. B. COULIBALY

AMAP-Dioila

Source : L ‘ Essor
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *