Diéma : échanges sur le cadre conceptuel révisé du système de référence- évacuation

Une rencontre sur le monitorage de la référence – évacuation a pris fin le 2 août dernier à Diéma,  sous la présidence du préfet de Cercle, Abou Diarra, a constaté l’AMAP.

 

Elle s’inscrit dans le cadre de l’élaboration du bilan du 1er  semestre 2019 de la 4ème  année de mise en œuvre du cadre conceptuel révisé du système de référence- évacuation 2016-2020.

Les participants ont échangé sur entre autres, le taux de réalisation des évacuations, le taux de réalisation des évacuations prises en charge par la caisse de solidarité,  les principales complications obstétricales et de létalités  et le taux de réalisation de la césarienne.

Ils ont également échangé sur le taux de mobilisation des quotes-parts des association de santé communautaire (ASACO) et des Collectivités territoriales, la situation des montants payés par les familles des femmes évacuées au CSRéf de Diéma , la situation des montants payés par la caisse de solidarité pour assurer l’évacuation des femmes sur Bamako et Kayes, l’analyse des résultats par aire de santé et  les indicateurs du programme élargi de vaccination (PEV).

Le chef de l’exécutif local a saisi l’occasion pour rappeler la pratique correcte des consultations prénatales par les femmes enceintes et le paiement régulier des quotes-parts de la référence-évacuation, longtemps en souffrance dans le cercle de Diéma.

Selon l’analyse du bilan financier du 1er semestre 2019, le district sanitaire de Diéma a enregistré  une nette amélioration du taux de mobilisation des quotes-parts  de 41% en 2019, contre 28% en 2018.

OB/KM

(AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *