CYPROHEPTADINE: Un produit déconseillé aux enfants de -2ans, aux femmes enceintes ou allaitantes

Attention aux produits médicamenteux, surtout la cyproheptadine. Ce médicament est déconseillé chez les enfants de moins de deux ans, les femmes enceintes ou allaitantes et même chez les malades de prostate (Vidal). Lisez.

TRES ORIX, DYNAMOGEN, STIMOGENE, NURAVIT, APPETINE VIT, PERVITAL… (Groupe A) ;

NURABOL, PERNABOL, « PERIACTINE », CIPTADINE, …(Groupe B).

Tous ces noms vous évoquent des médicaments de plus en plus utilisés particulièrement chez les enfants et les femmes souffrants du manque d’appétit.

Ces produits ont tous en commun un composant essentiel : la #CYPROHEPTADINE.

Les médicaments du groupe A contiennent en plus, des vitamines et assimilés. Par contre ceux du groupe B ne sont exclusivement composés que de la #cyprohetadine, donc ne sont pas des #Multivitamines.

Alors qu’est-ce qu’est la cyproheptadine ?

La cyproheptadine est en fait un antiallergique (anti-H1) à usage systémique (qui se distribue dans tout l’organisme), donc utilisé contre les manifestions allergiques de type : irritations et démangeaisons des narines (rhinites), de la peau (urticaire, prurit…) et des yeux (conjonctivites).

C’est un dérivé de la phénothiazine tout comme la Promethazine, l’Alimemazine…

L’usage généralisé du produit ayant prouvé son effet orexigène (qui augmente ou stimule l’appétit), des spécialités sont apparues pour faire prévaloir cet effet appétissant.

Ainsi l’indication (but d’usage) majeure de la cyprohetatine est en ce moment essentiellement le manque d’appétit.

Cela dit, la cyproheptadine ne doit en principe pas être utilisée chez les enfants de moins de 2ans, ni chez les femmes enceintes ou allaitantes. Son usage est aussi déconseillé chez les personnes souffrant des problèmes de la prostate… [vidal].

Son usage peut provoquer des somnolences, de l’insomnie et agitation (surtout chez le jeune enfant), le manque de salive (sécheresse buccale), la constipation, la palpitation, le blocage urinaire…

L’association de ces produits avec la prise de boissons alcoolisées est fortement déconseillée. Elle pourait provoquer des difficultés respiratoires pouvant entrainer le coma voire la mort.

Cependant cette association est de plus en plus prisée chez les jeunes adolescents à la recherche d’effets euphorisants.

Un médicament n’est jamais sans effets indésirables…

Lisez vos notices !!!

Icimali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *