Contraception : l’allaitement maternel est-il un moyen efficace ?

Certaines femmes affirment qu’elles ne tombent pas enceintes tant qu’elles allaitent leurs bébés. L’allaitement maternel ou la « méthode maman » est-il un moyen de contraception efficace ?

 

La production de lait maternel en grande quantité ou l’hyperprolactinémie chez certaines femmes crée l’aménorrhée. De ce fait, elles ne voient pas leurs règles pendant l’allaitement. La prolactine excite la sécrétion lactée, l’hormone qui produit du lait. Cela inhibe l’ovulation, selon les spécialistes, raison pour laquelle la femme ne tombe pas enceinte lorsqu’elle allaite.

Bassou Traoré adopte cette méthode sans savoir qu’elle est médicalement approuvée. « Mon mari exige l’allaitement maternel exclusif jusqu’à six mois. Je le fais sous contrainte, mais j’ai constaté que pendant ce temps je ne vois pas mes règles et je ne tombe pas enceinte non plus. Cela sans faire recours à une méthode de contraception », témoigne celle qui en est aujourd’hui à sa 4e maternité.

« Allaitement maternel de façon exclusive »

La méthode d’allaitement maternel et de l’aménorrhée (MAMA), appelée « méthode maman », consiste à nourrir le nouveau-né uniquement avec du lait maternel. Les six premiers mois, le bébé ne boit aucun autre aliment liquide ou solide, y compris l’eau et les médicaments. C’est un moyen de contraception naturel, qui ne nécessite aucun coût.

Pour que cette méthode soit efficace, « le tété doit être régulier avec un intervalle de 4 h pendant la journée et de 6 h au moins pendant la nuit ou à la demande du nouveau-né. C’est donc l’allaitement maternel de façon exclusive », précise le Dr Souma Kodio, gynécologue obstétricien, chef de service adjoint au Centre de santé de référence de la commune III du district de Bamako.

« Retour de couches »

Lorsqu’il n’y a pas de retour de couches, c’est-à-dire quand la mère n’a pas vu ses règles et l’enfant à moins de 6 mois, cette méthode de contraception est efficace à 98%, selon le spécialiste.

Au-delà des six mois, la femme doit prendre ses précautions, car elle ne sait pas quand il y aura le retour de couches, et cela même si elle ne voit pas ses règles. Selon Dr Kodio Souma, « on peut tomber enceinte avant même de voir les règles car il y a une période où les règles se mettent en place. Et si la femme a eu un rapport fécondant, elle contracte une grossesse.» Cependant, dans la pratique, certaines mères ne voient pas leurs règles tant qu’elles allaitent, peu importe le temps.

L’hyperprolactine peut provoquer l’aménorrhée même chez une femme qui n’a pas d’enfant au sein. En général, beaucoup de femmes croient avoir des problèmes de fertilité alors qu’il n’en est rien. « Les femmes qui viennent nous voir, car elles désirent une grossesse, sont soumisses à des analyses aux seins, ce n’est pas fortuit. Ces analyses nous permettent de savoir si elles n’ont pas un hyperprolactinémie parce que ça bloque l’ovulation. Dans ce cas, il suffit de réduire son taux de prolactinémie pour qu’elle ovule et tombe enceinte », ajoute le gynécologue Dr Souma Kodio.

Source : Benbere

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.