Consultations prénatales : étapes importantes pour une grossesse réussie

La grossesse est une période particulière dans la vie d’un couple. Sa réussite suppose une discipline sur plan le médical, nutritionnel et sexuel. Mais le secret d’une grossesse réussie reste son suivi régulier à travers les consultations prénatales.

 

« Je pensais que c’était une perte de temps de passer à l’hôpital pour faire les CPN (consultations prénatales) », témoigne Fatima C., qui a perdu sa deuxième grossesse faute de suivi. « Mon mari me donnait de l’argent, mais je le dépensais dans d’autres choses. C’est au quatrième mois de ma grossesse que je me suis rendu compte du mal. »

Puis, elle poursuit : « Un jeudi matin, réveillée par une douleur au ventre, des maux de tête, mon mari m’amenée à l’hôpital. Après consultation, le médecin nous dit que je suis hypertendue et recommande une césarienne pour qu’on puisse me sauver. L’échographie a montré que l’enfant avait avorté ». Comme Fatima, ce drame affecte beaucoup de femmes en âge de procréer, ne contrôlant pas l’évolution de leur grossesse.

« Prévention des complications durant la grossesse »

Pourtant, selon Dr Sory Diallo du Centre hospitalier universitaire du Point G, il est nécessaire voire obligatoire pour toutes les femmes enceintes de suivre les CPN au début de leur grossesse. « C’est durant cette période qu’on pourra déceler tout problème et avoir une solution à temps. Les CPN restent la meilleure solution de prévention de toutes complications durant la grossesse », explique le professionnel. Il exhorte par ailleurs les conjoints à s’impliquer dans le suivi de la grossesse de leurs partenaires dès les premiers mois.

« Beaucoup de choses peuvent être à la base d’une fausse couche comme le stress », prévient-il. Aussi, attire-t-il l’attention sur l’alimentation de la femme enceinte. Certains aliments et boissons comme l’alcool peuvent causer une fausse couche, avertit Dr Diallo. « La femme enceinte ne doit pas être sédentaire, mais modérée dans ses travaux. ». Et son régime alimentaire doit tenir compte de l’enfant qu’elle porte. Des spécialistes recommandent des fruits et légumes pour leur richesse en vitamines.

Autre chose importante : selon les professionnels, les femmes enceintes doivent éviter les privations intitules et les régimes, car nuisibles au développement de leur bébé et à leur propre santé.

La sexualité durant la grossesse

En effet, un constat montre que beaucoup de femmes en état de grossesse évitent les rapports intimes. Alors que des spécialistes de santé de la reproduction encourage la sexualité dans cette situation, en conseillant les bonnes pratiques.

« Toutes les positions sont praticables en faisant attention à la grossesse, informe Dr Diallo. Que ce soit la position du missionnaire, qui consiste à ce que l’homme s’allonge sur la femme ou celle de la chaise. Mais durant le dernier trimestre, nous conseillons la position de la cuillère. La femme se couche sur le côté et l’homme fait de même ».

Source : Benbere

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *