CNAM : nouvelles perspectives pour la nouvelle année

Les administrateurs du Centre national d’appui à la lutte contre la maladie (CNAM), se sont réunis, le mercredi 25 janvier 2017, pour la tenue de la 24èmesession ordinaire du conseil d’administration de la structure.

Centre national appui lutte contre  maladie cnam siege

C’était sous la présidence du représentant de Mme le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, M. Sékou Oumar Dembélé, conseiller technique et non moins Président du conseil d’administration, du directeur général du CNAM, Pr. Samba O. Sow et l’ensemble des administrateurs.

Il était inscrit à l’ordre du jour de cette 24ème session ordinaire du conseil d’administration, du Centre national d’appui à la lutte contre la maladie (CNAM), l’examen et l’adoption du procès-verbal de la 23ème session, l’état d’exécution des recommandations issues de la précédente session, l’examen et l’adoption des rapports d’activités, le point d’exécution du budget de l’année 2016 et enfin l’examen et l’adoption du plan opérationnel et le projet de budget 2017.

Le Directeur général du CNAM, Pr. Samba O. Sow a dit qu’en termes d’activités, on peut constater des réalisations satisfaisantes dans tous les domaines notamment en consultation externe, en formation continue, universitaire et post universitaire, en protocole d’études en cours de réalisation. Sur le plan financier, a-t-il révélé, qu’au titre du budget global on note une mobilisation de 1 171 850 699 F Cfa, sur une prévision annuelle de 1 203 633 000 F Cfa, soit un taux de 97% avec une exécution de 1 129 085 156 F Cfa soit ainsi un taux de 96,35%.

En plus de ces réalisations, le DG Sow a dit que les nombreux défis sont restés à relever dans les domaines de la recherche, la formation continue, l’appui aux programmes et les soins médicaux. Pour ce faire, un plan opérationnel 2017 a été élaboré avec des objectifs ambitieux et pertinents. Il s’agit selon le DG Sow, de l’approvisionnement en équipements techniques, informatiques et roulants; le développement des capacités par la formation médicale continue; le développement de la recherche biomédicale (essaie au laboratoire et de terrain) sur les maladies transmissibles; l’amélioration de la gestion des urgences sanitaires au niveau national et aussi les travaux d’aménagement de la cour. Ainsi, il a précisé que le budget prévisionnel 2017 pour soutenir ce plan est estimé en recettes et en dépenses à la somme de 1 215 163 000 francs CFA contre 1 203 633 000 francs CFA en 2016 soit une augmentation de 0,96%.

Le Président du conseil d’administration, Sékou Oumar Dembélé, a soutenu que le CNAM est l’un des services clés du département de la santé dédié à la promotion de la recherche opérationnelle, la surveillance et la prise en charge de certaines maladies et l’appui aux programmes de santé. A ses dires, l’année 2016 a été marquée par quelques événements majeurs dont l’acquisition du prix pour les contributions à l’introduction du vaccin anti-meningococcique (MenAfriVac) dans le PEV de routine, l’organisation du 10ème symposium africain sur le Rota virus.

Il a également affirmé que le Centre a enregistré un niveau d’exécution des activités en 2016 dépassant parfois les 90% dans certains domaines. Ce constat, a-t-il ajouté, est aussi valable pour la mobilisation des ressources financières qui a atteint 97%. Avant de signaler que l’année 2017 se présente avec de nouveaux défis pour le CNAM et il faut les conjugaisons des efforts pour relever ces défis. Avant de terminer, le PCA Dembélé, a évoqué que la mise en place du Département des opérations d’urgence en santé publique est au cœur des préoccupations du département qui permettra une meilleure coordination de la gestion des urgences sanitaires dans notre pays.

Seydou Karamoko KONE

 

Source: Le Flambeau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *