Chu du Point-G : Fousseyni Coulibaly élu secrétaire général du comité syndical

Le jeudi 10 mai 2018, Fousseyni Coulibaly, microbiologiste au laboratoire du CHU du Point-G a été désigné secrétaire général du comité du Syndicat national de la santé de l’action sociale et de la promotion féminine. Il remplace à ce poste Issouf Maïga, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

 “Les quatre observateurs envoyés par l’UNTM étaient présents. Les militants des deux clans étaient massivement sortis. Cependant, quand il a été demandé à Issouf Maïga de rendre sa démission et de vider la salle pour que l’on puisse procéder au vote, il n’a pas accepté. Nous avons aussitôt compris qu’il s’agissait d’un complot pour boycotter l’élection puisque les indicateurs nous étaient favorables. D’ailleurs, Karim n’était-il pas un membre influent du bureau dirigé par M. Maïga ? Oui, tout le monde dans la salle le savait”, a déclaré Fousseyni Coulibaly.

Selon M. Coulibaly, c’est avec dégoût que les uns et les autres se sont rendu compte que les soi-disant observateurs mandatés par l’UNTM étaient tout comme Issouf Maïga du côté de Karim Traoré. “Ayant constaté que Karim ne pouvait pas peser face à moi, les observateurs de l’UNTM, Issouf Maïga et Karim et ses quelques rares fidèles ont décidé de suspendre l’élection sans aucune raison valable. Heureusement que nous avions fait recours à un huissier qui a bien constaté les faits. C’est en présence de ce dernier que nous avons investi notre bureau”, confiera-t-il, ajoutant qu’en tant que tout nouveau responsable du syndicat, il est animé d’un sentiment de joie et de fierté.

Parlant de son programme, il dira qu’il pèsera de tout son mieux pour l’amélioration du plateau technique sans délai par un plaidoyer auprès de la tutelle ; l’amélioration des conditions de transport du personnel ; l’amélioration des conditions de travail et de vie des GS (garçon de salle) ; la mise en œuvre d’un cadre d’échange entre les différentes corporations ; la régularisation de la situation des lots du personnel ; la réinstauration du fonds sociale à l’hôpital avec une gestion transparente, etc.

Aux dires de Boubacar Konaté dit Jules, Fousseyni Coulibaly n’a pas demandé à être secrétaire général. “C’est ayant décelé en lui un rassembleur, un homme intègre et capable de présenter un programme digne que nous sommes allez vers lui afin qu’il dirige le syndicat de notre CHU. Nous sommes fiers de lui et le soutiendrons tout au long de son mandat”.

 

Drissa Kantao

Par Le Confident

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *