Cheick Soufi Bilali Diallo crée un centre de santé à Sénou

Mercredi 30 Mai 2018, le guide spirituel de la communauté des soufis, Cheick soufi bilali Diallo, a reçu la visite d’une dizaine de nouvellistes au sein de son centre de santé sis à Sénou. L’objectif consistait à faire découvrir aux hommes de médias, son nouveau centre.

Soucieux de la promotion du secteur de la santé au Mali et notamment à Sénou, compte tenu des souffrances et des difficultés d’accès de la population aux différents centres de santé, le mentor des soufis Cheick Soufi Bilali Diallo a jugé pertinent de répondre à certaines des doléances des femmes et des enfants de Sénou par la création d’un centre de santé ultramoderne capable d’accueillir 200 patients par jour.

Dans son intervention, le guide spirituel explique que ce  choix de Sénou n’est pas fortuit. « Nous avons choisi le quartier Sénou de Bamako par le fait que la population souffre énormément de problèmes de santé  dus aux difficultés d’accès à un centre de santé digne de ce nom. » explique-t-il avant d’ajouter : «  Et cela après avoir mûrement réfléchi ,nous avons  pris une décision d’ouvrir ce centre qui va certainement répondre aux attentes de nos compatriotes en matière sanitaire ». A l’en croire, une fois rendu opérationnel, le centre permettra non seulement de raccourcir les chemins pour le traitement des patients dudit quartier et environs, mais aussi d’éviter l’aggravation de certains cas dont la prise en charge rapide importe le rapprochement du centre à la demeure du patient.

Il faut  noter qu’il a aussi rassuré les journalistes  que le centre n’est pas confessionnel autrement dit que ce présent joyau restera ouvert à tous sans discrimination aucune.  Lors de ce point de presse, le guide a également fait découvrir aux hommes de médias, les différentes parties du centre contenant plusieurs salles  dont deux salles de morgues, une salle d’échographie, de radiographie, de scanner, des blocs d’opération, des salles d’accouchement, de pédiatrie, de soins et de différents bureaux   pour le personnel ,  la pharmacie ,  le lieu d’accueil des patients  … Cheick Soufi Bilali Diallo a, avant de finir ses propos, exprimé ses sentiments, ses demandes d’accompagnement et de  soutiens au gouvernement malien pour l’exécution et la bonne marche des travaux de ce centre qui, selon lui, portera son nom ultérieurement. A noter que le centre est conçu par fonds propres du guide épaulé par la communauté soufie.

Mamadou Diarra stagiaire

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *