Caravane de sensibilisation sur les bonnes pratiques nutritionnelles : la diversification de l’alimentation de l’enfant à partir de 06 mois à base des produits locaux au cœur de la 3eme édition

La troisième édition de la caravane de sensibilisation sur les bonnes pratiques nutritionnelles s’est déroulé du 19 au 24 décembre 2019 dans la région de Kayes notamment à Diéma (Fassoudébé, Groumera) et Nioro du Sahel (Gavinané, Gadiaba Kadiel). Objectif de la caravane, sensibiliser les populations sur la diversification de l’alimentation de l’enfant à partir de 06 mois à base des produits locaux à travers des exposés, des sketchs, des chants et des concours de danse. C’était en présence des acteurs entre autres, représentants des CSREF/CSCOM, les comédiens du Groupe Gnogolon, les agents du consortium d’ONG ainsi que la chargée de Genre du P1-P2RS.

Cette caravane a permis de montrer aux différents publics, l’importance de l’aliment de complément. La période de 6 mois à 2 ans est très important du point de vue nutritionnel pour l’enfant, car il grandit vite et a besoin de plus d’énergie pour sa croissance en plus du lait maternel il devient nécessaire de lui apporter un surcroît de calories, de protides, de fer et de vitamine nécessaires à sa croissance d’où le terme « alimentation de complément ». Elle a permis également aux publics de connaitre les types d’aliment par tranche d’âge avec la fréquence et  la combinaison des repas.

De 6 à 8 mois : Les aliments semi-solides (bouillie légère et enrichie, bouillon ou soupe poisson etc.). De 9 à 11 mois : Les aliments riches en énergie (bouillie épaisse au maïs, sésame et au lait, bouillie au riz au lait, fruits, purée de légumes enrichie). De 12 à 24 mois : Le régime alimentaire de la famille (plat familial, à lui servir à part dans son bol) en diversifiant toujours les repas et en augmentant les gouters et les collations. Quant à la fréquence et la combinaison, elle a montré que la fréquence d’alimentation  doit accroitre au fur et à mesure que l’enfant grandit, en utilisant une combinaison de repas et de goûters en plus de l’allaitement : De 6 à 8 mois : 2 à 3 repas complémentaire par jour ; De 9 à 11 mois : 3 à 4 repas complémentaire par jour ; De 12 à 24 mois : 4 à 5 repas complémentaire par jour.

En conclusion, il a été  conseillé de donner des fruits, des légumes riches en vitamine A et de la viande ou du poisson aux enfants tous les jours tout en s’assurant que la nourriture est préparée, administrée et conservée dans un environnement propre.

Djeneba DIAKITE P2RS

Source: L´Œil du Péon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *