Campagne de sensibilisation du Cancer de sein et du col de l’utérus : 1000 personnes seront gratuitement dépistées par la JCI Universitaire Bamako

La Jeune Chambre Internationale Universitaire Bamako, organise chaque année, des campagnes de sensibilisation de lutte contre le cancer du sein et du col de l’Utérus. Pour cette édition, elle ambitionne de dépister 1000 personnes, dans les centres de santé communautaires (Daoudabougou, Quartier-Mali, Bozola et Lafiabougou). Cela, à travers l’un des projets phares du mandat de l’Organisation : «CANCERLOVE, LOVE CAN FIGHT CANCER».

La cérémonie d’ouverture des travaux  a été présidée par la Vice-présidente Exécutive Nationale, Assawali Sarambounou, représente du Président National de la JCI-Mali, en présence des représentants de la Banque of Africa (BOA) ; de la représente du centre de santé communautaire, Dr Traoré Rokia Poudiougou, Médecin chef d’ASACODA ; du président de la Jeune Chambre Internationale Universitaire Bamako, Adama Cissé et du coordinateur des chefs de quartier de la commune V.

En partenariat avec la Banque of Africa (BOA), la Jeune Chambre Internationale Universitaire Bamako  a procédé le samedi 10 mars 2018, au lancement du projet «Cancerlove», à travers des dépistages au centre de santé communautaire de Daoudabougou (ASACODA). Députée en 2011, le projet est, à sa 3ème édition avec la Banque of Africa (BOA).

Durant une semaine, les organisateurs se rendent aux centres de santé communautaires de Daoudabougou, Quartier-Mali, Bozola et Lafiabougou, tous les deux jours pour effectuer gratuitement des dépistages à l’endroit des femmes.

Selon la directrice du projet de cette édition, Assitan Traoré ce projet « Cancerlove » a pour but d’organiser des campagnes de sensibilisation, des conférences-débats, des émissions radiophoniques.

«Une fois de plus, la femme a l’honneur», a prononcé Dr Traoré Rokia Poudiougou. La représente du centre de santé communautaire ASACODA, dira qu’après avoir célébré la femme, il y a 24 heures seulement, la Jeune Chambre Internationale Universitaire Bamako a décidé de prolonger la fête en organisant des journées de dépistage gratuit du Cancer, du col de l’Utérus. Pour elle, il est urgent aujourd’hui ; pour mieux lutter contre le cancer de développer des approches efficaces et abordables pour le diagnostic et le traitement du cancer chez les femmes dans les pays les moins développés du monde.

Le président de la Jeune Chambre Internationale Universitaire Bamako, Adama Cissé, a tout d’abord rappelé que depuis 2016, son Organisation, en collaboration avec la Banque of Africa (BOA), ont ensemble décidé de se rassembler pour lutter contre cette maladie qui ne connait pas des frontières.

Le président Cissé a ajouté que de 2016 à 2017, la Jeune Chambre Internationale Universitaire Bamako, a pu dépister 1100 personnes et pour cette édition 2018, l’Organisation Universitaire Bamako ambitionne de dépister 1000 personnes.

La campagne qui va durer une semaine prendra fin le 17 mars 2018.

DMK

Source: Le Pays-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *