Campagne de chimio prévention du paludisme saisonnier : Plus de 3 millions d’enfants de 3 à 59 mois et 98 557 enfants de 5 à 10 ans concernés

La campagne de Chimio prévention du Paludisme Saisonnier (CPS) chez les enfants permettra de protéger pendant 4 passages 3 317 650 enfants de 3 à 59 mois et 98 557 enfants de 5 à 10 ans sur toute l’étendue du territoire pendant quatre mois.

nouveau ne bébé vaccination

Elle a été officiellement lancée le vendredi dernier à Ségou par le ministre de la Santé et de l’hygiène Publique, Pr Samba Sow en présence du gouverneur, du maire de la ville de Ségou, des partenaires.

Au Mali, le paludisme à titre de rappel constitue un réel problème de santé  et représente 42% de motifs de consultation selon le système local d’information. Sur le plan économique, le paludisme affecte  la croissance économique annuelle de notre pays  de 1,3% du fait de l’absentéisme au travail ou à l’école. Le plus grand nombre des cas de paludisme est enregistré en général d’août à novembre, coïncidant avec la période des pluies.

Face à cette problématique, le ministère  de la Santé et de l’Hygiène Publique, à travers le Programme National de Lutte Contre  (PNLP) en collaboration avec les partenaires, a entrepris  la mise en œuvre des différentes stratégies intégrées de lutte contre le paludisme. Parmi ces stratégies  figure la chimio prévention du paludisme saisonnier chez les enfants de 3 à 59 mois.

Cette nouvelle stratégie de lutte contre le paludisme a été recommandée par l’OMS en mars 2012 pour les pays du Sahel. Elle consiste à donner une combinaison de SP+AQ à dose thérapeutique pour une prévention pendant la période de haute transmission du paludisme. Les médicaments sont donnés par mois pendant 4 mois. Après chaque administration, l’enfant est protégé 4 semaines.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr Samba Sow, a noté que cette campagne vise à couvrir l’ensemble des enfants de 3 à 59 mois sur toute l’étendue du territoire pendant 4 mois  à partir de cette date de lancement. Pour atteindre cet objectif, le ministre a déclaré que la stratégie retenue  pour atteindre chaque enfant malien est le porte à porte.

Cette campagne va couter à l’Etat malien et ses partenaires une somme de 6 149 172 600 FCFA. Elle permettra de   protéger  pendant 4 passages 3 317 650 enfants de 3 à 59 mois et 98 557 enfants de 5 à 10 ans.

Le ministre a invité les parents à soutenir cette campagne avec de bonnes pratiques d’hygiène, d’assainissement et surtout l’utilisation des moustiquaires imprégnés.  Le ministre a également rassuré les populations de la disponibilité des stocks de  médicaments pour faire face à cette campagne.

Profitant du lancement de la campagne de Chimio prévention du Paludisme Saisonnier (CPS) chez les enfants de 3 à 59 mois, le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr Samba et sa délégation ont visité les locaux de la nouvelle Direction Régionale de la Santé (DRS) et l’hôpital Nianankoro Fomba de Ségou. Mécontent du retard acquis dans les travaux d’achèvement de la DRS, le ministre a donné des instructions fermes à l’entrepreneur et au Directeur régional de boucler les travaux dans deux semaines. Par contre, il a exprimé sa satisfaction quant à l’état de propreté de l’Hôpital  et la bonne volonté du personnel à relever les défis.

Wassolo

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *