Boissons artificielles en poudre : Dangereuses pour la santé

Très prisées pendant le mois de ramadan, les boissons en poudre sont sources de plusieurs problèmes de santé.

«Asthme, allergie cutanée, inflammation de gorge, migraines, diarrhée, fatigue de reins…», la consommation des boissons en poudre peut générer toutes ces maladies. C’est l’avis de Dr. Casimir Sokanda nutritionniste. Selon lui, ces boissons sont cancérigènes et peuvent aussi provoquer des troubles de concentration et des retards de croissance chez les tout petits.   «J’ai consommé deux fois les jus à base de boisson en poudre, mais je n’ai plus recommencé, car après j’ai eu des nausées suivies d’une Diarrhée. Ces boissons, certes sont agréables dans la bouche et accessibles. Mais je n’en veux pas» témoigne Kadidia Diarra,  élève en classe de terminale au lycée Ba Nassou.

À l’origine de ce problème: la mauvaise composition chimique. «Ils contiennent une très forte dose de colorant numéroté en E102 ;E104;E110… Or la norme varie entre E80 et E90» a expliqué Dr. Casimir Sokonda.

Importées de Dubaï, Turquie et d’autres pays d’Asie, les boissons en poudre sont très abondantes sur les marchés au Mali, surtout pendant le mois de ramadan. Vendues entre 50FCFA 200FCFA le sachet, elles sont utilisées dans plusieurs familles modestes à la rupture du jeûne.

«Ces boissons sont peut être  nocives, mais très agréables dans la bouche et ont un prix abordable ,nous ne pouvons pas nous permettre d’acheter  des boissons gazeuses ou des boissons plus raffinées alors qu’on a tous besoin de rafraîchissement  surtout pendant le mois de ramadan. C’est pourquoi on se tourne vers les boissons artificielles en poudre même si parfois ça donne des nausées ou des gènes de gorge» déclare Moussa Coulibaly, tailleur au quartier Badialan 1.

Outre les particuliers, les vendeuses de jus locaux utilisent ces produits  comme additifs. Histoire, pour elles d’économiser du sucre. «Les boissons artificielles en poudre contiennent énormément de sucre. Pour rehausser le goût, concentrer le jus ou lui donner une belle couleur, on ajoute quelques sachets de boisson en poudre dans les jus de gingembre, de bissap, de tamarin et de cacao», reconnaît  Alimatou Diallo, vendeuse de jus à Lafiabougou.

Cependant si Alimatou admet que beaucoup de gens évoquent les problèmes de santé liés à la consommation de ces boissons, elle considère cela comme de simples rumeurs.

Pour minimiser les effets secondaires, Dr Casimir Sokanda conseille les consommateurs de respecter le dosage, d’éviter de mélanger plusieurs qualités de boissons en poudre. Car d’après son constat, elles n’ont pas le même dosage de composants. Et pour diminuer l’intensité de colorants, Dr Sokanda recommande  d’ajouter du citron ou du tamarin au jus fait à base  de boissons artificielles.

Kangaye Sangaré (Stagiaire)

Source: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *