Afin de réduire le taux d’évacuation sanitaire des malades cardiovasculaires : L’Hôpital “Mère-Enfant” Le Luxembourg désormais doté d’une salle ultra-moderne de cathétérisme cardiaque

Le Centre hospitalier Mère-Enfant Le Luxembourg est désormais doté d’une Unité de Cathétérisme cardiaque, grâce au Gouvernement de la Principauté de Monaco et l’Association Share. Cette nouvelle unité permettra donc de freiner les cas d’évacuations sanitaires à l’extérieur puisque l’Hôpital Mère-Enfant dispose également d’un Centre de chirurgie cardio pédiatrique. D’un investissement de près d’un milliard de Fcfa, l’Unité de Cathétérisme cardiaque, opérationnelle depuis septembre 2019, a été officiellement inaugurée, le 14 février dernier, par l’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré, en sa qualité de président de la Fondation pour l’Enfance, en présence d’une forte délégation monégasque dont le ministre de la Coopération Laurent Anselmi. Selon le directeur général de l’Hôpital, Pr Mamadou Diarra, l’Unité de Cathétérisme cardiaque couplé au bloc de chirurgie cardio vasculaire permet de réduire considérablement le taux d’évacuation sanitaire des patients souffrant de maladies cardiovasculaires.

 

Le cathétérisme cardiaque consiste à introduire une sonde généralement opaque aux rayons X, dans les cavités cardiaques droites et/ou gauches. On peut ainsi mesurer les pressions intravasculaires et intracardiaques, prélever des échantillons sanguins, injecter divers indicateurs pour mesurer le débit cardiaque et détecter un shunt intracardiaque, injecter des produits opaques permettant une étude morphologique et cinétique des différentes cavités et des vaisseaux”, selon l’un des spécialistes.

L’Hôpital “Mère-Enfant” Le Luxembourg est désormais équipé pour réaliser une telle intervention car il est désormais doté d’une Unité de Cathétérisme cardiaque, grâce aux multiples donateurs autour de l’Association Share de la Principauté de Monaco. Cette salle dont le coût d’investissement est estimé à un milliard de Fcfa, en plus des formations, a été officiellement inaugurée, le vendredi 14 février dernier, par le président de la Fondation Pour l’Enfance, Amadou Toumani Touré (ancien président de la République du Mali) en présence de plusieurs invités de marque dont une forte délégation monégasque conduite par le ministre des Relations éxtérieures et de la Coopération de la Principauté de Monaco, Laurent Anselmi.

Etaient également présents, le président de l’Association Share, Jean-François Robillon, le chef de Cabinet du ministre de la Santé et des Affaires sociales, Sidi Diallo ; le Consul honoraire de Monaco au Mali, Moussadeck Bally ; la directrice générale de l’Inps, Mme Sidibé Zamilatou Cissé…

Pour la circonstance, le Président ATT était accompagné par son épouse Touré Lobbo Traoré, qui fut présidente déléguée de la Fondation Pour l’Enfance.

Après deux années d’efforts dédiées à la construction, à l’équipement et à la formation du personnel médical à Monaco et en Mauritanie, l’Unité de Cathétérisme cardiaque Mali-Monaco-Share a ouvert ses portes en septembre 2019.

Aux dires d’ATT, avec l’inauguration de la salle de Cathétérisme cardiaque, il s’agit de célébrer l’amitié dans la coopération avec le Gouvernement Princier de Monaco. Une belle occasion d’adresser ses plus cordiales salutations à Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco, avec le souvenir amical de sa visite officielle au Mali en février 2012 et, plus récemment, de son séjour lors des obsèques du Président Jacques Chirac. “A cette occasion, je lui avais dit combien la Fondation pour l’Enfance et le Mali étaient honorés de voir la Principauté construire au sein de l’Hôpital Mère-Enfant une salle de cathétérisme, dans un effort combiné de financement du Gouvernement Princier et de multiples autres donateurs autour de l’Association Share.

Aux autorités monégasques comme à l’Association Share et ses partenaires, j’exprime ma plus profonde gratitude. Notre cœur déborde de reconnaissance pour une marque de confiance aussi élevée”. Parole d’ATT pour souhaiter la bienvenue à la délégation monégasque.

La salle de Cathétérisme, dira ATT, vient compléter la palette de prise en charge des maladies du cœur, après la mise en service du Centre Festoc de chirurgie cardio-pédiatrique. “Il s’agit là d’une très bonne nouvelle en ce jour de 14 février, journée mondiale de lutte contre les cardiopathies congénitales.

Le chantier de construction de la salle de Cathétérisme doit aussi son succès à l’engagement de trois grandes dames : j’ai nommé Mme Bertels de l’Association Share, Mme Manuelo de la Direction internationale de la Coopération monégasque et ma jeune sœur Cécile Dakouo, Coordinatrice Pays de la Coopération monégasque, qui n’ont ménagé ni leur temps ni leur énergie dans le suivi de l’exécution. Ce n’est pas un hasard si Mme Touré Lobbo Traoré, Présidente déléguée de la Fondation pour l’Enfance, a été souvent leur interlocutrice pour passer les caps difficiles”, a précisé Amadou Toumani Touré. Il s’est réjoui de constater que “le projet Cathé ne s’est pas résumé à mettre à notre disposition un plateau technique de dernière génération, il est accompagné d’un volet formation qui permet aujourd’hui au Docteur Abdoul Wahab Terra et à son équipe de prodiguer des soins dont la qualité est appréciée des patients et de leurs collègues.

La formation des personnels restera encore une de nos priorités fortes pour préparer la montée en puissance de l’Unité. L’Association Share partage la même vision et je demeure convaincu que nous continuerons à bénéficier de son soutien dans le renforcement des capacités “.

Fruit d’un partenariat entre la Fondation pour l’Enfance à travers l’Hôpital Mère-Enfant en tant que bénéficiaire, la Coopération Monégasque pour sa bénédiction au projet et pris une part importante du financement et l’Association Share, la Salle de Cathétérisme s’appelle donc Mamos, qui veut dire tout simplement Mali-Monaco-Share.

Le président de l’Association Share, Jean-François Robillon a salué ce partenariat avec la Fondation pour l’Enfance qui a permis de doter l’Hôpital Mère-Enfant d’une salle de Cathétérisme cardiaque. “Même si la salle est déjà active depuis quelques mois, il était important de prendre le temps de nous réunir pour que cette cérémonie puisse se dérouler. Cette inauguration est une transmission. Il était, en effet, nécessaire de transmettre cette réalisation aux utilisateurs pour lesquels elle vient d’être bâtie et équipée, à savoir, d’une part les médecins et l’équipe hospitalière locale qui vont la faire fonctionner et, d’autre part les patients qui vont pouvoir en bénéficier. Aujourd’hui, pour certains, il s’agit d’une fin et pour d’autres un début.

Pour notre Association Share, qui est à l’origine du projet, il s’agit d’un aboutissement” précisera-t-il, avant de rappeler : “L’idée de la construction d’une Unité de Cathétérisme cardiaque a germé dans le cerveau de mon ami le Docteur François Bourlon qui avait déjà mené à bien, pratiquement seul, une opération en Mauritanie. Il nous a convaincu d’étendre l’objet de notre Association au-delà de la seule formation des médecins pour pouvoir leur apporter des surfaces de travail modernes, adaptées localement”.

Notons que l’Association Share a pour but principal la formation de cardiologues interventionnels ou dans d’autres champs d’action tel le scanner coronarien. “Construire une salle de Cathétérisme cardiaque nous a paru être la bonne décision. Nous avons évalué les besoins en termes de surface et de coûts. Nous avons proposé localement les Plans et devant l’enthousiasme général, la décision a été prise. Cette étape n’était pas la plus difficile. Il a fallu se battre. Tout d’abord pour boucler le budget car notre Association ne pouvait pas dégager seule un volume financier suffisant. Il faut, en ce jour d’inauguration, penser à remercier celles et ceux qui nous ont aidé.

Nous nous sommes tournés en premier vers l’Etat monégasque. L’aide publique au développement est une priorité pour notre pays sous l’impulsion de son Altesse Sérénissime le Prince Albert II. Chaque année, au plan budgétaire, les sommes qui y sont consacrées sont très importantes” a-t-il conclu.

Le ministre Laurent Anselmi dira que la politique de Coopération au développement du Gouvernement de la Principauté de Monaco accorde une place privilégiée au domaine de la santé. Au Mali, dira-t-il, près de 30% de l’aide monégasque est allouée à des actions en faveur de l’accès aux soins médicaux, de la lutte contre la drépanocytose et de l’appui aux personnes en situation de handicap à Bamako et dans les zones rurales. Et depuis 2008, la Chaîne de solidarité “Monaco Collectif Humanitaire” collabore avec le Centre hospitalier Mère-Enfant Le Luxembourg pour la prise en charge en Principauté d’enfants souffrant de pathologies cardiaques non opérables au Mali. Ainsi, 70 enfants maliens ont été opérés à Monaco.

“Je me réjouis d’en compter plusieurs parmi nous, aujourd’hui. Mais cela n’est pas suffisant. Il est important pour le Mali de ne pas dépendre de structures médicales étrangères. Il s’agit là d’un droit à la santé pour les Maliens au Mali et c’est essentiel.

Ainsi, au regard de l’excellente collaboration entre le Professeur Mamadou Diarra et le Docteur François Bourlon du Centre cardio-thoracique de Monaco, l’idée est née de créer une Unité de Cathétérisme cardiaque au Mali. Cette Unité qui vient compléter l’offre de soins chirurgicaux du Centre Festoc, permettra, je l’espère, à de nombreux enfants et adultes, actuellement sur liste d’attente pour une évacuation sanitaire à l’étranger d’être directement pris en charge au Mali. Pour cela, je remercie le Docteur Terra et toute son équipe qui ont déjà commencé à redonner de l’espoir à de nombreuses familles”, a-t-il conclu.

Pour le chef de Cabinet du ministre de la Santé et des Affaires sociales, Sidi Diallo, l’inauguration de l’Unité de Cathétérisme cardiaque marque une étape importante dans l’évolution de la pyramide sanitaire du Mali en général et du Centre hospitalier Mère-Enfant Le Luxembourg en particulier. “Le rôle que joue cet hôpital dans le système de santé de notre pays constitue un bel exemple de partenariat public-privé. Je me réjouis de l’inauguration de ce joyau combien noble à l’endroit de la sous-région en général et de notre pays, le Mali en particulier, connaissant les statistiques de patients maliens évacués par faute de plateau technique capable d’assurer leur prise en charge”, a déclaré Sidi Diallo.

Le directeur général de l’Hôpital Mère-Enfant, Professeur Mamadou Diarra, a saisi cette occasion pour rendre un vibrant hommage au Gouvernement Monégasque, l’Association Share et sans oublier le Professeur Bourlon, Mme Ils Bertels, Mme Candice Manuello et Mme Cécile Dakouo, pour le financement de la construction, de l’équipement et de la formation du personnel médical et para médical à Monaco et en Mauritanie.

Après avoir coupé le ruban symbolique, ce fut la visite guidée de la nouvelle Unité de Cathétérisme cardiaque par Amadou Toumani Touré et la délégation monégasque.

La cérémonie a été agrémentée par la prestation du groupe de l’artiste Bassékou Kouyaté et son épouse Amy Sacko, qui ont tenu en haleine l’assistance par des morceaux dédiés à ATT et pour le retour de la paix au Mali.        

                                                                            

    El Hadj A.B. HAIDARA

 

L’anniversaire du ministre Laurent Anselmi célébré par la coupure d’un gâteau !

Le ministre des Relations éxtérieures et de la Coopération de la Principauté de Monaco, Laurent Anselmi, vient de souffler ses 58 bougies. En d’autres termes, ce magistrat puis homme politique monégasque a eu 58 ans, le vendredi 14 février 2020.

Cet anniversaire a coïncidé avec un autre grand événement, à savoir l’inauguration de l’Unité de Cathétérisme cardiaque dont son pays a largement contribué à la réalisation.

“En cette journée internationale de sensibilisation aux cardiopathies congénitales et également jour de mon anniversaire, je suis particulièrement heureux de pouvoir célébrer l’inauguration officielle de l’Unité de Cathétérisme cardiaque Mali-Monaco-Share, fruit d’une belle entente entre tous les partenaires et rappelant l’engagement solidaire fort de la Principauté de Monaco”, a déclaré Laurent Anselmi.

Comme il fallait s’y attendre, cet anniversaire a été célébré par la coupure d’un gâteau par le ministre Laurent Anselmi et Mme Touré Lobbo Traoré. Une manière de dire : “Joyeux anniversaire au ministre Laurent Anselmi !”.

Notons que Laurent est ministre des Relations éxtérieures et de la Coopération de la Principauté de Monaco depuis octobre 2019. Auparavant, il avait occupé plusieurs postes de responsabilités. En effet, il fut Délégué aux Affaires juridiques auprès du Gouvernement Princier avant d’être directeur des Services judiciaires, conseiller au Cabinet du Prince Albert II et secrétaire général à la Direction des Services judiciaires et Assistant juridique à la Direction du Contentieux et des Etudes législatives….

Laurent Anselmi est détenteur d’un DEA de droit public fondamental, d’une maitrise et d’une licence en droit. 

El Hadj A.B. HAIDARA

SourceAujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *