4ème journée scientifique du secteur pharmaceutique : Les pharmaciens au diapason d’un nouveau management entrepreneurial !

Le Syndicat National des Pharmaciens du Mali (SNPM) a célébré dans la matinée du samedi 9 décembre à l’hôtel Salam la 4ème journée scientifique du secteur pharmaceutique. La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre en charge de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Maouloud Ben Kattra avec à ses côtés le secrétaire général du SNPM, Zoumana Fané ainsi que le président du conseil National de l’Ordre des pharmaciens du Mali, Dr Alou Badra Wade.

Le thème retenu cette année est : « l’Entreprenariat et le management pharmaceutique ». Au menu de cette journée étaient inscrites des conférences sur des thématiques relatives à : « l’applicabilité de l’aspect juridique et fiscal dans une entreprise », « les métiers pharmaciens ».  De même que « le management et stratégie d’innovation dans le secteur pharmaceutique » ainsi que « l’entreprenariat ».  Elle a été marquée aussi par des communications sur les ‘’DUI’’ à la pharmacie de Bamako et des associations des malades de la polyarthrite rhumatoïde.

Dans son intervention le secrétaire général du SYNAPHARM, Zoumana Fané dira que l’objectif de cette journée est de permettre aux pharmaciens de se positionner en qualité de manager pour la production et le développement dans les sociétés pharmaceutiques et d’être à jour par rapport aux nouvelles technologies.  Selon lui, le secteur pharmaceutique est en perpétuelle mutation qui recouvre des domaines variés allant de la recherche jusqu’à la communication de médicament. Pour lui, l’évolution accélérée de l’industrie pharmaceutique nécessite des compétences managériales non acquises au cours de la formation universitaire de 6ans des pharmaciens.  Rappelant l’exigence de plus en plus des usagers du service de la santé il a exhorté ses collègues prestataires de rester rigoureux dans leur travail et d’adopter une démarche strictement professionnelle.

A son tour, le président de l’Ordre des Pharmaciens du Mali, Dr Alou Badra Wade a exprimé toute sa  satisfaction d’avoir participé à cette journée en tant que membre fondateur du syndicat National des pharmaciens du Mali. L’occasion a été saisie par le Dr Wade d’exhorter les siens à une synergie d’actions afin de relever ensemble les multiples défis auxquels le secteur de la santé en général et celui de la pharmacie  en particulier est confronté de nos jours.

Pour sa part, le ministre Ben Kattra dira que la tenue de cette journée matérialise les efforts du gouvernement et des ses partenaires à réduire la souffrance des populations en mettant l’accent sur l’emploi des jeunes en général et le développement de l’entreprenariat jeune en particulier. C’est d’ailleurs, dit-il, ce qui justifie amplement le choix du thème porté sur l’entreprenariat dans le secteur pharmaceutique.

Selon lui, à travers cette journée, le secteur pharmaceutique démontre sa détermination à œuvrer pour conquérir la place qui est la leur dans le processus du développement au Mali. D’où l’occasion pour lui, d’exprimer sa satisfaction et sa fierté aux acteurs du secteur pharmaceutique d’avoir magnifié le savoir faire pharmaceutique en collaboration avec l’entreprenariat.

Selon le ministre Ben Kattra, un rôle actif des pharmaciens grossistes, industries et d’officines dans l’économie nationale permet un meilleur développement du pays et une croissance économique plus soutenue. « Les pharmaciens constituent l’un des nouveaux leviers de la croissance économique » a-t-il déclaré, avant d’inviter les acteurs de contribuer individuellement à la promotion de l’entreprenariat pharmaceutique à travers l’information et la sensibilisation des pharmaciens.

Par Moïse Keïta

SourceLe Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *