Younouss Hameye Dicko, président du RDS : « L’organisation de ce dialogue national inclusif est une chance pour notre pays»

Le samedi 12 octobre 2019, dans la salle de conférence de Muso Kunda sise à Korofina, la section de la commune I du district de Bamako du parti RDS (Rassemblement pour le Développement et la Solidarité), membre de la majorité présidentielle, a organisé une conférence-débats sur le dialogue national inclusif. La dite conférence était animée par le Pr Younous Hamèye Dicko, le président du RDS.C’était en présence des responsables du parti( le vice président Pr Messaoud Ould Mohamed Habib, Mamadou N’Faly Kanté, Hamady Ould Baby, Al Mansour, etc.), des partis amis du RDS, des nouveaux adhérents au parti et des militants qui ont massivement fait le déplacement.

Bah Mariko, dans son allocution de bienvenue, a campé le décor de la conférence-débats. De son avis, le RDS est conscient de l’avenir du Mali et se bat pour l’instauration de la paix, de l’unité et de la cohésion sociale dans le pays. A sa suite, Hamady Ould Baby, le secrétaire général de la section I, a présenté les nouveaux adhérents au parti. Le Pr Younous Hamèye Dicko, le conférencier du jour, président du parti, a, dans exposé, tracé l’historique du Dialogue National Inclusif en cours aujourd’hui au Mali. Ce dialogue, de son avis, prend ses racines de l’Accord Politique de Gouvernance (APG) signé le 2 Mai 2019 et qui reste en vigueur jusqu’au 2 Mai 2020.

Selon le conférencier, l’organisation de ce Dialogue National Inclusif est une chance pour notre pays, car, ajoute-t-il, il faut que les Maliens se parlent et qu’il faut dissoudre et faire disparaitre tous les ressentiments entretenus autour de la prise du pouvoir. « Au Mali, nous ne sommes ni l’Occident, ni l’Orient, mais nous sommes nous-mêmes, un pays situé en Afrique de l’Ouest avec notre culture et nos valeurs sociétales millénaires. Pour résoudre nos problèmes nous devons utiliser les méthodes de la démocratie et du droit positif, mais gare à nous si nous mettons sous le boisseau notre culture et nos valeurs sociétales, pour ne pas nous en servir, pour la résolution de nos conflits politiques et de société au profit du mimétisme », a expliqué le conférencier.

Pour le Pr Younous Hamèye Dicko, ce Dialogue National Inclusif a été appelé, de tous leurs vœux, par toutes les couches de notre sociétés, du Président IBK aux repasseurs, exploitants de sable, taximans, en passant par la société civile, les étudiants, les intellectuels, les travailleurs, les religieux, ministres et députés, partis politiques etc. « Toutes les conditions sont réunies pour que ce Dialogue soit une fête.» Le président du RDS a appelé les militants du parti à participer massivement, où qu’ils se trouvent, au Dialogue National Inclusif.

Il a aussi appelé l’opposition « d’accourir au Dialogue National Inclusif pour aider au sauvetage de notre patrie « car nos ancêtres, nos femmes et nos enfants, à travers l’histoire, nous regardent. » « A mes frères en croyance de Dieu unique et Eternel (Musulmans, Chrétiens et Juifs), à qui ce même Dieu a assigné de venir en aide à qui a besoin d’aide ; à mes parents de la CMA d’accourir au Dialogue National inclusif, car la chaise vide est toujours contreproductive, pour aider leur peuple, le peuple malien à sortir de cette crise injuste et qui n’a que trop duré », a indiqué le Pr Younous Hamèye Dicko.

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *