VISITE DE TERRAIN: Le Premier ministre Boubou Cissé à Mopti pour rassurer les populations

Accompagné de cinq membres de son gouvernement, le Premier ministre Boubou Cissé du Mali a séjourné dans la région de Mopti du 3 au 7 juillet 2019. Une tournée de cinq jours dans la 5e région administrative du pays en proie à une insécurité avec des massacres de civils.

 

Cette visite de Dr Boubou Cissé a eu lieu au moment où la région est en proie à une insécurité non maîtrisée et se traduisant par de nombreux massacres de civils dans plusieurs villages. Ainsi, de sources sécuritaires et selon des témoignages des populations, les jours précédents le séjour, au moins une dizaine de civils y ont été tués dans des attaques attribuées à des individus armés non identifiés.

Il faut toutefois souligner qu’à la veille du déplacement du chef du gouvernement malien, un cessez-le-feu a été signé le mardi 2 juillet 2019 entre des milices peules et dogons. Et les deux camps se sont entendus sur «l’organisation de patrouilles mixtes» pour mettre fin aux massacres.

Et lors de ses premières rencontres avec les élus et les responsables administratifs de Mopti, Dr Boubou Cissé a annoncé l’augmentation de l’effectif militaire avec le prochain redéploiement de 3.600 hommes qui vont s’ajouter aux 1.700 récemment envoyés en renfort pour prévenir de nouveaux massacres de civils.

Dans sa nouvelle Feuille route, la Minusma s’est aussi engagée à mettre l’accent sur la lutte contre les violences intercommunautaires au Centre du pays. Si la mission onusienne a déjà un nouveau Quartier général dans la région de Mopti, ses responsables n’ont pas encore précisé le nombre de Casques bleus qui y seront déployés.

Pendant sa tournée (Mopti, Bandiagara, Koro, Bankass, Douentza et Hombori), le Premier ministre a surtout écouté les préoccupations et les propositions des populations locales pour une rapide sortie de crise.

Il a également procédé à des distributions de vivres dont la campagne a été officiellement lancée le 4 juillet 2019 par Dr Cissé. Ainsi, le gouvernement s’est engagé à offrir 8 mille tonnes de céréales et une somme de plus d’un milliard de franc Cfa pour la région de Mopti aux bénéfices des populations affectées par la crise alimentaire due à l’insécurité.

Membres de la délégation officielle, les élus de Mopti apprécient cette visite du chef du gouvernement et des membres du gouvernement. «Cette visite prouve que Mopti n’est pas oubliée. Nous espérons que les échanges entre le Premier ministre et les forces vives de la région, notamment les populations, permettront de garantir une paix et une sécurité durable», a souhaité honorable Belco Samassékou, un député de la région, lors d’une rencontre avec le Premier ministre.

Hamady Tamba

LE MATIN 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *