Visite de Boubou à Sangha : La guerre entre le maire et gouverneur au grand jour

La visite de la délégation du Premier Ministre à Sangha hier a offert un spectacle regrettable entre le maire et le gouverneur de Mopti. En effet, pour présentation des condoléances du gouvernement par une délégation conduite par Boubou Cissé, avec à ses côtés le ministre de la Défense et celui de l’Administration territoriale.

Pendant la visite, le maire de sangha aurait été victime de la colère du gouverneur de Mopti au sujet de la polémique sur les chiffres concernant le nombre de morts. Hier 11 juin 2019 , le voyage de la délégation a été fortement agité et ébranlé par ces comportements désobligeants du gouverneur d’une part et du maire de Sangha, d’autre part.

Durant toute la visite, les populations ont regardé le premier ministre et sa délégation avec mépris et adversité. Pour nos témoignages, le maire de Sangha reprocherait deux choses au gouverneur Sidy Alassane Touré : son inaction face aux alertes des populations de la commune pour les assister afin d’empêcher ledit massacre mais aussi le retard accusé par la délégation du gouverneur pour venir constater les dégâts après l’attaque des assaillants.

Suite aux échanges houleux des dernières 24heures entre les deux personnalités (le maire de Sangha et le gouverneur de Mopti), ce dernier aurait tenté de marginaliser le maire durant la visite du Premier Ministre. « A l’arrivée de la délégation, le gouverneur n’a pas voulu saluer le maire. Il était resté derrière le PM et les autres personnalités de la délégation pour jouer au maître des lieux tout en ignorant le premier responsable dans sa localité » rapporte notre source.

Des sources sécuritaires rapportent que le maire, très mécontent du représentant de l’Etat à Mopti, aurait refusé de prendre la parole devant le Boubou Cissé. C’est après implication et demande des notabilités, il a présenté ses excuses à genou, comme la tradition l’exige dans la culture dogon.

C’est après qu’une discussion amicale s’en est suivie avec le PM qui l’aurait rassuré de son amertume et de la solidarité du gouvernement. Boubou et sa délégation se sont ensuite recueillis sur la fosse commune des défunts pour prier.

Après départ de la délégation. selon des sources concordantes, le gouverneur de Mopti aurait demandé la suspension du maire de Sangha auprès du secrétaire général du ministère de l’administration territoriale. Celui-ci lui aurait informé que sans les instructions de sa hiérarchie, ce serait impossible. Cette décision devrait venir de son ministre qui se trouvait dans la délégation du Premier Ministre à Sangha ainsi que le ministre de la défense, l’honorable fils du président, Karim Keita et du chef d’État major Général des armées.

Source: Le Figaro  du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *