Un Etat islamique au Mali… Moussa Mara le dernier rempart tombé, la fête à IBK peut commencer

Les « Musulmans » ont piégé IBK et du coup, est pris tel qui croyait prendre. Avec leur soutien à son élection, il avait deux choix pas plus : devenir une marionnette entre leurs mains pour lancer les bases de l’Etat islamique du genre 2012 ou alors les « trahir » et leur donner la « légitimité » pour agir eux-mêmes à construire un Etat islamique. L’impopularité patente du régime est considérée comme un engrais fertiliseur qui vient à pic.

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.