UM-RDA Faso Jigi : Ibrahim Boubacar Bah succède à Bocar Moussa Diarra à la tête du parti

Le 2ème congrès ordinaire de l’Union Malienne du Rassemblement Démocratique Africain (UM-RDA) s’est tenu les 22 et 23 janvier derniers au Pavillon des Sports du Stade du 26 mars. Au terme des travaux, un bureau de 64 membres a été mis en place avec à sa tête M. Ibrahim Boubacar Bah. Il succède ainsi à M. Bocar Moussa Diarra qui était à ce poste depuis 2011. La cérémonie de clôture a enregistré la présence de publieurs personnalités politiques.

 Ibrahim Boubacar Bah president um rda

En effet, c’est le lundi 23 janvier dernier que les commissions ont rendu publics, les résultats de leurs travaux. Et c’est Ibrahim Boubacar Bah qui a été choisi comme président du parti devant ses deux concurrents qui étaient Baba Haïdara dit Sandi et Bassirou Diarra.

Le nouveau président est à la tête d’un bureau de 64 membres dans lequel, figurent ses concurrents Baba Haïdara dit Sandi et Bassirou Diarra, Mme Diarra Racky Talla, l’honorable Mme Haïdara Aissata Cissé dite Chato ainsi que Hawoye Touré de l’ORTM.

Pour le bureau des femmes, la présidente Mme Niaré Nana Kadia Diarra a été reconduite à son poste et pour le bureau des jeunes, c’est Alassane Tangara qui est désormais aux  commandes.

Dans son intervention, Ibrahim Boubacar Bah, nouveau président du parti a remercié les militants et militantes pour leur contribution active, qui a permis à ce congrès d’aboutir à ce résultat. Avant de souligner le soutien sans équivoque que l’UM-RDA au président de la République Ibrahim Boubacar Keita. Un soutien qui a beaucoup contribué à l’élection de ce dernier en 2013 par le taux historique de 77% des voix.

Selon lui, les actions que mène le président IBK dans le cadre de la stabilisation du pays pour créer les conditions indispensables d’une croissance soutenue et durable ont permis au Mali  de retrouver le chemin vertueux de la croissance économique. Pour lui, les grands dossiers en termes d’infrastructures, de production et de productivité agricole, de gestion plus rigoureuse des finances publiques signifient que le pays est  dans la bonne direction.

Il  a  rendu hommage à IBK qui, selon lui, les a toujours soutenus depuis qu’il était Premier ministre avant même d’être élu président de la République. A en croire le nouveau président de l’UM-RDA, ils  sont ensemble et s’accompagnent réciproquement.

Par rapport aux conclusions du congrès dit-il, elles seront prises en compte dans son programme de mandature dont le socle sera les valeurs de leurs pères fondateurs et  le souci de la bonne gouvernance. Il a cité quelques éléments de ce programme notamment, restaurer  et réhabiliter les valeurs morales et la politique de bonne gouvernance,  renforcer la qualité des décisions de justice, placer les jeunes et les femmes au cœur des responsabilités économiques et financières. Ibrahim Boubacar Bah s’est dit convaincu qu’il faut rétablir les valeurs, l’éthique et la bonne gouvernance que les pères fondateurs leur ont léguées. Toute chose qui, pour lui, est le socle de toutes actions.

Au nom de l’UM-RDA, il a  remercié le président de la République Ibrahim Boubacar Keita  pour toutes ses actions visant à réhabiliter le président Modibo Keita et à mettre en exergue les vertus et les valeurs auxquelles, lui et ses compagnons étaient attachés.

Pour sa part, Bocar Moussa Diarra a indiqué qu’il est  un président sortant comblé. Car dit-il, une mission lui avait été confiée pendant 5 ans dont l’essentiel a porté sur deux (2) activités. La première concernait les élections présidentielles où le parti à décidé de soutenir la candidature du président IBK. Ce qui a contribué à son élection de la plus belle manière avec 77% des voix. Et la deuxième activité, ajoute-t-il, était la réhabilitation du président Modibo Keita. Pour ce faire, se réjoui-t-il, une année entière à été dédiée à cette activité avec le soutien vigoureux du président de la République et de son gouvernement.

A noter qu’à l’issue de ce congrès, des motions de félicitation, de soutien ont été adressés au président de la République Ibrahim Boubacar Keita pour sa fidélité constante,  ses convictions profondes, les initiatives qu’il a prises pour le retour de la paix et de la sérénité dans le Nord du pays. Mais aussi, pour la  réussite du Sommet Afrique-France que Bamako a abrité du 13 au 14 janvier dernier. Egalement, l’UM-RDA a réitéré au président de la République, sa loyauté et son engagement indéfectible, son appartenance à la majorité présidentielle et au regroupement Alliance Pour le Mali. Le parti  a invité  ses militants à soutenir toutes les actions du président IBK. En plus, des motions spéciales  ont été adressées aux femmes,  aux jeunes et au président sortant du parti Bocar Moussa Diarra.

Fily Sissoko

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *