UEMOA : les dirigeants favorables à une force mixte pour faire face à la menace terroriste

Les Etats membres de l’Union monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont, à l’issue d’un sommet organisé dimanche à Dakar, au Sénégal, adopté le principe d’une force mixte pour lutter efficacement contre les groupes djihadistes qui sèment terreur et désolation dans la région.

sommet conference chef etat africain cedeao uemoa

Les chefs d’Etat et de gouvernement ont notamment adopté une déclaration sur la paix et la sécurité et un plan d’actions pour faire face à la menace terroriste. Ils ont exhorté la communauté internationale à apporter son soutien matériel et financier nécessaire au projet de lutte contre de terrorisme mis en place par les Etats de l’UEMOA.

Afin de mener à bien leur combat contre les extrémistes et autres terroristes en Afrique de l’Ouest, les participants se sont engagés, « renforcer la coopération afin de préserver la paix, la sécurité et la stabilité indispensables à la promotion du développement ». Ils ont réaffirmé leur détermination à faire face dans le cadre d’une action collective à l’extrémisme violent, y compris religieux, la criminalité transfrontalière dans l’espace communautaire.

Notons que l’UEMOA regroupe huit pays : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Niger, le Mali, le Sénégal et le Togo.

 

Source: adiac-congo

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *